Limiter la viande rouge et les charcuteries réduit le risque de cancer colorectal

VRAI

viande charcuterie vlees vleeswarenPrès d’un Belge sur deux ignore que la consommation de viande rouge, de viande préparée et de charcuterie  augmente le risque de cancer. Le lien entre ces aliments et le cancer colorectal est pourtant clairement établi. Cette forme de cancer fait partie du top 3 des cancers les plus fréquents en Belgique, tant chez l’homme que chez la femme. De plus, les viandes préparées ont une influence probable sur le risque de cancer de l'estomac.

La viande rouge désigne en fait  toute les viandes à l’exception des volailles : bœuf, porc, agneau, gibier… Elle est souvent pointée du doigt comme la première coupable, mais les viandes préparées  comme les hachés et  les charcuteries (garnitures de sandwich, saucissons…) sont encore plus déconseillées. Elles contiennent en effet davantage de substances cancérigènes, comme le sel et les nitrites, ajoutés lors de leur préparation.

Le mode de cuisson  joue également un rôle dans la formation de substances cancérigènes. Cela concerne aussi bien la viande rouge que le poisson ou la volaille. C’est le cas des techniques de fumage ou des modes de cuisson à plus de 200° (rôtir, frire, cuisson au barbecue).

Notre conseil

Témoignages

En 2011, Nadine venait de terminer ses traitements, suite à un cancer du sein. Accompagnée de Michèle, elle a joué les modèles pour la Fondation contre le Cancer, afin d’illustrer les chapitres de notre guide “Paraître bien, pour être mieux” consacrés aux soins des cheveux et du visage.Lire la suite