Le carcinome à cellules de Merkel - Général

Cette page est consacrée au carcinome à cellules de Merkel. Pour des informations plus générales sur le cancer (et notamment les mécanismes menant à son apparition), rendez-vous sur cette page de notre site.

Le carcinome à cellules de Merkel

Le carcinome à cellules de Merkel est un cancer de la peau très rare, mais particulièrement agressif. Il se développe au niveau des cellules dites de Merkel, décrites en 1875 par l’anatomiste allemand Friedrich Sigmund Merkel. 

Les cellules de Merkel sont situées dans l’épiderme et dans les follicules pileux, à proximité immédiate des nerfs sensoriels. Elles interviennent avec ceux-ci dans la sensation de toucher, nous permettant de détecter la forme, la texture… d’un objet. 

En raison de cette association étroite entre cellules de Merkel et terminaisons nerveuses, les tumeurs qui les touchent sont dites ‘neuro endocrines’. Ce type de cancer de la peau apparaît dans les zones exposées au soleil, en particulier au niveau du visage, du cou, ou sur les jambes et les bras.


Chiffres

On estime que ce cancer atteint environ 2 à 3 personnes sur 1 million. Il s’agit donc d’un cancer très rare. Néanmoins, l’incidence serait en constante progression, avec 8% d’augmentation du nombre de cas par an.

Bien que trente fois moins fréquent que le mélanome, le carcinome à cellules de Merkel est la deuxième cause de décès par cancer de la peau, en raison de son agressivité.

Classification

En fonction du degré d’extension de la maladie, ce cancer est classé en différents stades. Cela va du stade 0 (cancer débutant de très petite taille) au stade IV (présence de métastases dans d’autres organes). Entre ces deux extrêmes, on décrit plusieurs stades intermédiaires (stade 0, stade IA, stade IB, stade IIA, stade IIB, stade IIC, stade III A, stade IIIB, stade IV) en fonction de la taille de la tumeur et des envahissements locaux ou régionaux. 

Dernière adaptation le: 6/12/2017

Témoignages

Elaine
Elaine est le visage de la campagne « une bonne nouvelle » encourageant le public à faire un legs à la Fondation contre le Cancer. Elle a accepté d’être accompagnée par un photographe lors d’une visite de contrôle chez son oncologue. Il a capturé l’instant précis où Elaine apprend une bonne nouvelle… Pour nous, Elaine revient sur l’histoire de sa maladie.Lire la suite