Causes | Fondation contre le Cancer

Le carcinome à cellules de Merkel - Causes

Une infection par un virus de la famille des polyomavirus pourrait jouer un rôle important dans l’apparition de ce cancer. En effet, 80% des personnes touchées par le carcinome à cellules de Merkel ont été infectées par ce virus. Il se retrouve également chez 10% des patients atteints par un autre cancer de la peau. Mais puisque 20% des malades n’y ont pas été exposés, ce virus ne semble donc pas être indispensable pour développer la maladie. Par ailleurs, bon nombre de personnes sont porteuses de ce même virus, sans pour autant développer un carcinome à cellules de Merkel.

L’exposition non protégée au soleil et aux rayons ultraviolets provenant d’autres sources (par exemple des bancs solaires, mais aussi certaines thérapies à base d’UVA notamment contre le psoriasis) est clairement un facteur de risque, comme c’est aussi le cas pour les autres formes de cancers cutanés. D’ailleurs les carcinomes à cellules de Merkel sont souvent associés à d’autres cancers de la peau, comme les carcinomes spinocellulaires ou les carcinomes basocellulaires. 

Un système immunitaire affaibli est lui aussi un facteur de risque, par exemple chez les personnes transplantées qui prennent des traitements immunosuppresseurs, ou chez celles atteintes par le VIH. Leur risque de développer ce cancer est multiplié par 15, avec un taux de mortalité plus élevé.

Une peau claire, le sexe masculin et l’âge avancé (la majorité des patients ont plus de 70 ans) sont également des facteurs de risque.

Dernière adaptation le: 5/12/2017

Témoignages

Grâce au soutien de la Fondation (entre autres), 10 femmes victorieuses d’un cancer du sein ont pu réaliser un exploit à la hauteur de leur courage et de leur détermination, en gravissant plus de 4000 mètres en haute montagne, accompagnées de thérapeutes et professionnels de la marche. « Pour elles-mêmes, pour symboliser leur guérison, mais également au nom de toutes les femmes.Lire la suite