Symptômes du lymphome non Hodgkinien

Lymphomes non hodgkiniens - Symptômes

Le premier symptôme de lymphome non hodgkinien est souvent un gonflement aisément palpable d’un ou de plusieurs ganglions lymphatiques au niveau du cou, de l’aisselle ou de l’aine. Habituellement, ces gonflements sont indolores.

Un lymphome non hodgkinien qui se développe au départ d’un autre site du tissu lymphoïde s’accompagne de symptômes liés aux dommages ou à l’augmentation de volume de l’organe concerné. Ces anomalies peuvent alors être fort semblables à celles d’un ulcère de l’estomac ou d’une tumeur de l’intestin, par exemple.

Il existe également une forme rare de lymphome qui se développe au niveau de la peau. Il provoque comme premiers symptômes locaux l’apparition d’une plaque rouge, d’un gonflement ou d’une ulcération. 

Les autres symptômes généraux susceptibles d’apparaître sont :

  • poussées de fièvre, sans cause apparente (comme une infection)
  • perte de poids ou d’appétit
  • forte fatigue sans raison apparente
  • transpiration abondante, surtout la nuit

Témoignages

En 2011, Johan a appris qu’il était atteint d’un cancer. Rapidement, il s’est dit : « Je dois apporter ma pierre à l’édifice. » Johan souhaitait récolter des fonds pour aider la recherche contre le cancer, parce que selon lui, les progrès scientifiques peuvent vraiment améliorer les choses. Une recherche rapide l’a mené jusqu’à la Fondation contre le Cancer, « l’organisation la plus engagée, et qui récolte le plus d’argent ». Johan est aujourd’hui volontaire pour la Fondation, mais aussi organisateur du Cyclo4Cancer et président du Relais pour la Vie de Kortrijk.Lire la suite