Inflammation de la muqueuse buccale (stomatite) | Fondation contre le Cancer

Inflammation de la muqueuse buccale (stomatite)

L'inflammation de la muqueuse buccale (ou stomatite) apparaît le plus souvent suite à certaines chimiothérapies. Elle peut être douloureuse, mais elle est généralement de courte durée (quelques jours) si elle est traitée directement. La douleur peut entraîner une réduction temporaire de la consommation d’aliments.

Risque d'inflammation de la muqueuse buccale

  • Atteint pratiquement tous les patients souffrant d'un cancer de la tête et du coût et traités par radiothérapie.

  • 89 % des patients traités par radio et chimiothérapie.

  • 40 % de l'ensemble des patients traités par chimiothérapie.  

Cause de l'inflammation de la muqueuse buccale

Chez les patients atteints d'inflammation de la muqueuse buccale, les délicates cellules de la bouche et de la gorge (muqueuses) sont endommagées par les traitements anticancéreux. Ceci s'accompagne de rougeurs et de gonflement de la muqueuse buccale, parfois avec développement d'ulcères dans la bouche. Ces effets secondaires peuvent très pénibles dans les cas les plus graves. Douloureuse et provoquant un inconfort considérable, l'inflammation de la muqueuse buccale a un impact négatif sur la qualité de la vie. Elle peut aussi perturber le déroulement du traitement anticancéreux.

Conséquences de l'inflammation de la muqueuse buccale

L'inflammation de la muqueuse buccale provoque très souvent des difficultés pour boire et manger, et donc une perte de poids et une diminution de la condition physique. Ceci peut perturber la poursuite du traitement anticancéreux et le rendre plus difficile à supporter. Le diagnostic précoce et le traitement de l'inflammation de la muqueuse buccale sont donc essentiels pour la poursuite du traitement anticancéreux. 

Il est impossible de prévenir totalement ce type d'inflammation. Un traitement adéquat peut toutefois en diminuer la gravité et en réduire la durée. L'identification précoce des problèmes permet d'appliquer les soins buccaux appropriés à un stade précoce. Les formes d'inflammation qui apparaîtront seront ainsi moins graves.

Conseils 

  • Veillez à une bonne hygiène de la bouche et des dents.

  • Hydratez les coins de la bouche et les lèvres avec de la vaseline non acide ou un baume pour les lèvres.

  • Buvez à l'aide d'une paille (courte + grand diamètre).

  • Le champagne, le cava ou le vin mousseux peuvent aider à dissoudre les croûtes dans la bouche et sont généralement bien tolérés.

  • Prenez un sorbet, une glace ;  ou buvez de l'eau froide ou sucez des glaçons avant les repas : l’effet engourdissant du froid peut soulager et faciliter la consommation d’autres aliments.

  • Rincez-vous la bouche dix minutes avant le repas avec une solution buccale légèrement anesthésiante.

  • Privilégiez des préparations à la texture onctueuse, comme la purée de pommes de terre, la viande hachée, les légumes tendres...

  • Ajoutez de la crème à vos plats.

  • Rincez votre bouche à l'eau avant et après avoir mangé.

 

Pour plus d'informations sur l'alimentation en cas de cancer, consultez la rubrique 'Alimentation' en cliquant ici.

Dernière adaptation le: 1/09/2017

Témoignages

« C’est en envisageant l’avenir avec confiance que je fais ce qu’il faut pour m’en sortir. En savourant les bons moments présents et en pensant à tous ceux qui – j’en suis sûre – sont encore à venir. »Lire la suite