Mastication et déglutition | Fondation contre le Cancer

Mastication et déglutition

La douleur causée par une tumeur située dans la bouche ou la gorge peut provoquer des difficultés pour macher et avaler (mastication et déglutition. Le risque d'avaler de travers est également plus élevé. Le médecin peut prescrire un traitement antidouleur (antalgique) pour protéger la bouche, la gorge et l'intérieur de l'œsophage. Dans ces cas, le dentiste ou l'hygiéniste dentaire conseille souvent des bains de bouche. Les patients recevant une radiothérapie du tube digestif ou d'une de ses parties sont souvent accompagnés par un.e diététicien.ne. Celui ou celle-ci peut aussi donner des conseils permettant d'adapter la texture de l'alimentation aux problèmes de déglutition (par ex. aliments plus mous ou liquides ; ou au contraire épaissir les boissons...). 

Conseils pour prévenir la formation de mucus dans la bouche ou la gorge  

  • Rincez-vous régulièrement la bouche à l'aide d'une solution saline : deux cuillères à thé de sel de cuisine dans un litre d'eau tiède. Faites-le surtout après avoir consommé des produits laitiers.
  • Sucez des glaçons ou buvez de l'eau glacée.
  • Préférez les plats froids aux plats chauds.
  • Le lait et le chocolat peuvent favoriser la formation de mucus.
  • Le lait avec du miel, les produits laitiers aigres comme le lait battu et le yaourt (à boire), ainsi que le lait de soja réduisent souvent la formation de mucus.
  • Mâchez des aliments rafraîchissants tels que du concombre, des tomates, des pommes, du melon, ...
  • Éliminez le mucus épais à l'aide d'un tampon de gaze.
  • Rincez votre bouche après avoir mangé.

La plupart de ces plaintes sont transitoires. En moyenne quatre à six semaines après la dernière irradiation, les plaintes diminuent et il redevient généralement plus facile de manger et de boire.

Conseils en cas de douleurs dans la bouche, la gorge et l'œsophage

  • Le cas échéant, demandez à votre médecin un traitement contre la douleur.
  • Consultez le dentiste et/ou l'hygiéniste dentaire avant, pendant et après le traitement.
  • Une bonne hygiène bucco-dentaire réduit le risque d'inflammations. Après chaque repas, brossez-vous les dents à l'aide d'une brosse à dents douce et effectuez régulièrement des bains de bouche (trois à huit fois) à l'aide d'une solution sel-bicarbonate de soude (une cuillère à thé de sel de cuisine et une cuillère à thé de soude dans un litre d'eau tiède).
  • Utilisez du fil dentaire une fois par jour.
  • Hydratez vos lèvres à l'aide d'un baume à lèvres.
  • Ne fumez pas.
  • Buvez avec une paille.
  • Buvez beaucoup et régulièrement.
  • Tenez-vous bien droit en mangeant.
  • Coupez très finement vos aliments ou mixez-les à l'aide d'un robot de cuisine.
  • La crème convient idéalement pour adoucir les plats. Vous pouvez même prendre une cuillère à soupe de crème avant chaque repas pour lubrifier le passage des aliments.
  • Privilégiez les plats de pâte (macaronis/spaghettis) en sauce.
  • Remplacez la viande par du poisson ou un œuf.
  • Accompagnez vos repas chauds de compote de pomme, de jus de viande ou de sauce.
  • Les viandes et poissons recommandés  sont : viande hachée, saucisse, poulet, ragoût de viande ou de volaille, poisson cuit ou étuvé, hareng, anguille, poisson en boîte.
  • Évitez les herbes et les épices trop piquantes telles que le poivre, la moutarde, la pâte de piment et l'ail.
  • Évitez les préparations très salés (chips, biscuits salés) et acides (orange, citron, ...) ainsi que les boissons gazeuses et alcoolisées.
  • Optez pour des fruits moins acides comme les fraises, les poires, les pêches, les bananes ou consommez du sirop enrichi en vitamine C.
  • Les soupes liées à la crème doivent être préférées aux soupes claires.
  • Enlevez les croûtes du pain et tartinez votre pain avec une garniture onctueuse (pâté, fromage à tartiner, œuf , confiture, miel, choco, salade de poisson ou de viande,…).
  • Remplacez éventuellement le pain par de la bouillie, de la crème, du pudding, du yaourt, ...
  • Remplacer les plats chauds par des plats froids peut être utile.
  • Essayez de ne pas passer trop vite à une alimentation liquide, car mastiquer exerce un effet favorable sur le goût et la production de salive.
  • Buvez de l'eau après chaque aliment ou boisson consommé.

Pour plus d'informations sur l'alimentation en cas de cancer, consultez la rubrique 'Alimentation' en cliquant ici.

Dernière adaptation le: 19/07/2017

Témoignages

Christelle le répète, « le cancer, ça n’arrive pas qu’aux autres. Il vaut mieux prévenir que guérir. » Découvrez son témoignage.Lire la suite