Hémorragies (déficit de plaquettes sanguines)

Les plaquettes sanguines, également appelées thrombocytes, jouent un rôle important dans la coagulation, de telle sorte que, suite à une blessure ou à la rupture d'un vaisseau sanguin, la perte de sang reste limitée. Un déficit en plaquettes sanguines (thrombopénie) se traduit donc par des saignements prolongés suite à de petites blessures. Dans ce cas, il faut donc éviter de vous blesser. Pour vous raser, utilisez par exemple de préférence un rasoir électrique plutôt qu'une lame. Et si vous vous coupez malgré tout légèrement, comprimez fermement la blessure pendant un certain temps. Il est parfois nécessaire de pratiquer une transfusion sanguine pour remonter le taux de plaquettes et arrêter ou prévenir les hémorragies. Cet effet secondaire accompagne certaines chimiotherapies. Il est rare dans le cas d'un traitement par immunothérapie.

Si vous présentez l'un des symptômes suivants, consultez votre médecin (il/elle contrôlera aussi régulièrement la quantité de plaquettes dans le sang) :

  • saignement du nez
  • saignement des gencives
  • petits points rouges sous la peau, de la taille de têtes d'épingles
  • apparition de bleus, sans choc préalable
  • règles plus fortes
  • présence de sang dans les urines ou les selles

Témoignages

Manon Thierry
Histoire de Manon depuis le début de la découverte de sa maladie, son parcours au CHU de Liège... et la fin. (Ce récit a été dicté par Manon et retranscrit par sa psychologue du CHU de Liège quelques jours avant son décès)Lire la suite