Boissons chaudes et cancer de l'oesophage | Fondation contre le Cancer

Boissons chaudes et cancer de l'oesophage

Une consommation fréquente de boissons brûlantes augmenterait légèrement le risque de cancer de l'oesophage (1).

Les causes principales du cancer de l’œsophage sont le tabac, l’alcool et le surpoids. Ce sont surtout le tabac et l’alcool qui augmentent fortement le risque (2).  

Mais, la consommation de boissons très chaudes (café, thé ou autres) à une température supérieure à 60°C semble également constituer un facteur de risque (3). 

Notez que le café et le thé en lui-même n'augmente pas le risque, mais c'est bien la température de la boisson qui pose un problème.

Une étude de cohorte prospective de 10 ans portant sur 50 045 participants a effectivement démontré un lien entre la consommation de thé à une température supérieure à 60 °C (ou un intervalle plus court entre le moment où le thé est servi et consommé) et le développement d'un cancer de l'œsophage (3).

Pour la plupart d'entre nous, c'est une température à laquelle nous ne  préférons pas garder notre café ou thé en bouchecar c’est trop chaud. Pour être prudent, vérifiez la température à l’aide d’un thermomètre.

Les « brûlures » répétées altèrent  la capacité auto-réparatrice des cellules et augmentent ainsi le risque de développement de cancer.

 

En savoir plus sur les liens entre alimentation et cancers >>



 

Références

  1. Carcinogenicity of drinking coffee, mate, and very hot beverages. Published online June 15, 2016 in The Lancet Oncology. First author Dana Loomis, International Agency for Research on Cancer Monograph Working Group, Lyon, France.
  2. https://www.wcrf.org/
  3. Islami, F., Poustchi, H., Pourshams, A., Khoshnia, M., Gharavi, A., et al. (2019). A prospective study of tea drinking temperature and risk of esophageal squamous cell carcinoma. International journal of cancer.

 

Dernière adaptation le: 18/10/2019

Témoignages

Micheline aide les patients atteints de cancer à se sentir mieux. Découvrez son témoignage.Lire la suite