Le téléphone mobile ou GSM est-il dangereux ?

Quels sont les risques liés à l'utilisation régulière d'un GSM ? | Professeur Jacques Vanderstraeten

L’étude la plus complète et la plus récente sur les dangers du téléphone mobile (GSM), intitulée Interphone, a été réalisée par l’International Agency for Research on Cancer (IARC). L’enquête a porté sur les patients atteints de gliome (un type de tumeur cérébrale), de méningiome (tumeur des méninges), de neurinome de l’acoustique (tumeur bénigne du nerf acoustique) et de tumeur de la glande salivaire. Ces personnes et les membres d’un groupe de contrôle ont été interrogés au sujet de leurs habitudes d’utilisation du gsm.

Les résultats, publiés en mai 2010, n'établissent pas de lien indiscutable entre les tumeurs cérébrales et l’utilisation du gsm. Mais les ondes émises par les GSM sont classées par l'IARC dans la catégorie des cancérogènes possibles. Les recherches doivent donc être poursuivies, car le gsm est de plus en plus utilisé et les habitudes liées à la téléphonie mobile évoluent, surtout chez les jeunes. Dans cette perspective, l’Union européenne finance un nouveau projet d’étude portant sur les risques de tumeur cérébrale chez les enfants et les adolescents qui utilisent le gsm.

Précautions

L’étude Interphone concerne relativement peu de personnes utilisant le téléphone mobile depuis dix ans ou plus. Aussi les résultats ne nous renseignent-ils guère sur les effets à long terme, car les temps de préparation du cancer peuvent être bien plus longs. Il faut donc poursuivre les recherches sur une période plus longue et auprès d'un échantillon de personnes plus large. En attendant, voici quelques conseils de prudence :

  • Ne mettez pas le gsm à proximité des parties sensibles du corps, comme les organes génitaux (ou le ventre chez les femmes enceintes). L’oreillette permet de limiter l’exposition au niveau de la tête.
  • Évitez les longues conversations, surtout dans les zones où la réception est mauvaise. En effet, le gsm augmente alors automatiquement sa puissance d’émission.
  • N'utilisez pas le gsm en voiture ou en train. En effet, le GSM recherche alors automatiquement de nouvelles stations de base, utilisant pour cela une puissance maximale.
  • Servez-vous intelligemment de votre gsm : évitez les appels inutiles et ne prolongez pas la conversation. Les enfants réserveront le gsm aux contacts strictement indispensables. Certains experts recommandent de ne pas laisser les enfants de moins de 12 ans utiliser le gsm.
     

Témoignages

Jacqueline a 47 ans quand des douleurs abdominales et une fatigue généralisée la poussent à consulter son médecin. Après examen, le diagnostic tombe pour cette infirmière à domicile : cancer des ovaires. Pour mieux supporter les effets de la maladie et des traitements, elle décide de se tourner vers les médecines non conventionnelles.Lire la suite