Parler du cancer avec d'autres patients: les groupes de parole | Fondation contre le Cancer

Parler du cancer avec d'autres patients: les groupes de parole

Angoisse, peur, stress, colère, tristesse, solitude… La maladie provoque toute une série de sentiments, parfois difficiles à gérer. Tout garder pour toi ne t'aidera pas à aller mieux, au contraire! Et souffrir d'un cancer n'a rien de honteux. En parler non plus.

Pourquoi (pas) un groupe de parole?

C'est bien connu: écouter et parler avec des gens qui traversent le même genre d'épreuve que toi te fait te sentir moins seul(e). Le groupe de parole permet aux patients de confronter leurs expériences, de partager leurs doutes, leurs questions, leurs difficultés, leurs «trucs» et astuces pour atténuer les effets secondaires des traitements, d'exprimer leurs sentiments à des gens «qui savent», etc. 

Un patient n'est pas l'autre

Lors de groupes de parole, il n'est pas impossible que tu tombes sur quelqu'un qui souffre ou a souffert du même cancer que toi. La tentation est grande alors de t'identifier à lui ou à elle. Ce n'est pas forcément un mal, mais ne perds pas de vue que chaque patient est unique et chaque cancer différent. Par exemple, un même traitement peut très bien fonctionner sur toi, mais pas sur lui… et vice-versa.

Où trouver un groupe de parole?

  • À l'hôpital: des groupes de parole sont organisés dans de nombreux services d'oncologie.
  • Le Cancerinfo (0800 15 801), la ligne gratuite d'aide téléphonique de la Fondation contre le Cancer, peut t'indiquer une association de patients proche de chez toi. Permanence du lundi au vendredi, de 9 à 18h.
  • Via l'ASBL Cancer et Psychologie, www.canceretpsy.be.

En savoir plus

©Vivio

 

Dernière adaptation le: 14/02/2018

Témoignages

" Je dois avouer que j’ai toujours eu de la chance côté santé. C’est vrai, j’ai des problèmes de dos et je ne peux plus bouger comme je l’aimerais. Mais j’ai de quoi m’occuper : j’aime les activités culturelles comme les concerts classiques et la danse contemporaine. Je vis sainement, je me sens en bonne santé… Pour mon entourage, tout ne se passe pas aussi bien. "Lire la suite