Fécondité et stérilité | Fondation contre le Cancer

Fécondité et stérilité

Certaines chimios et certaines radiothérapies qui irradient la zone du bassin peuvent causer des problèmes de fertilité.

Effets sur les fonctions reproductives

  • Chez l'homme, la chimiothérapie peut diminuer la qualité et la quantité des spermatozoïdes.
  • Chez la femme, la chimiothérapie peut diminuer la production d'hormones et endommager les ovaires. Ton cycle menstruel est perturbé, devient irrégulier, tu cesses d'avoir des règles, parfois définitivement. Dans ce dernier cas, on parle de ménopause précoce… avec tous les symptômes associés: bouffées de chaleur, baisse de la libido, prise de poids, troubles de l'humeur… et, comme tu n'ovules plus, tu ne peux plus concevoir d'enfant.

Les solutions

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe plusieurs techniques qui pourront t'aider, plus tard, à avoir des enfants.

  • On propose souvent aux jeunes hommes de prélever du sperme avant que les traitements ne commencent. La semence est congelée et conservée dans une banque du sperme. Elle pourra un jour être utilisée pour une insémination artificielle.
  • Les jeunes femmes ont la possibilité de se faire prélever des ovules, voire du tissu ovarien. Ce tissu est congelé dans de l’azote liquide et pourra, si nécessaire, être réimplanté après guérison. Normalement, les ovaires recommenceront à fonctionner et à produire des ovules. La technique est récente, mais a déjà donné de très bons résultats.   

Traitements anti-cancer et contraception

Il faut être prudent quant aux moyens de contraception (pilule, implant contraceptif, etc.). Les traitements anti-cancer (et les effets secondaires tels que les vomissements) peuvent leur faire perdre de leur efficacité. Une grossesse non désirée est donc possible…

Pas de bébé pendant les traitements!

Bien qu'il soit possible d'être enceinte pendant les traitements, c'est fortement déconseillé. En effet, les traitements anti-cancer peuvent être dangereux pour le fœtus et entraîner des malformations, surtout durant le 1er trimestre.
 

©Vivio

Témoignages

" Mon histoire avec le cancer a commencé quelques jours après le nouvel an, quand tout le monde se souhaite une bonne année et une bonne santé. Je sens une minuscule petite boule au niveau de mon sein, comparable à un petit grain de riz. Je suis en congé, donc je vais voir mon médecin le jour même. Elle ne sent rien, mais me prescrit tout de même une échographie par sécurité."Lire la suite