Nausées et vomissements | Fondation contre le Cancer

Nausées et vomissements

Les nausées et les vomissements font partie des effets secondaires de certains traitements anti-cancer. Les vomissements interviennent souvent un ou deux jours après la cure de chimio ou la séance de rayons. Sous l'effet du stress, tu peux aussi vomir avant. Les nausées, par contre, peuvent durer plus longtemps.

Conseils pratiques en cas de nausées et/ou vomissements

Pas facile de manger quand on a des nausées ou qu'on souffre de vomissement! Heureusement, il existe toute une série de petits trucs pour t'aider à passer ce cap difficile.

  • Écoute ton corps! Ne te force pas. Mange et bois ce qui te fait envie et quand tu le peux, en fonction de la fréquence de tes nausées.
  • Fractionne tes repas, de façon à manger de petites portions.
  • En cas de nausée, inspire lentement et profondément par le nez; ça les atténue.
  • En cas de nausée brutale, sucer un glaçon peut empêcher un éventuel vomissement.
  • Si tu as des nausées au saut du lit, prépare-toi un petit snack sur la table de nuit.
  • Pratiquer le yoga ou la relaxation peut t'aider à mieux gérer tes nausées.
  • Bois régulièrement et suffisamment, au moins 1,5 litre d'eau par jour
  •  Repose-toi en position assise après chaque repas.
  • Certaines odeurs peuvent t'incommoder. Évite de manger des plats qui «ne sentent pas bon» pour toi. Les plats froids dégoûtent généralement moins que les repas chauds.
  • Évite d'associer plats chauds et plats froids au cours d'un même repas.

Qui peut t'aider?

Le ou la diététicien(ne) de l'hôpital peut donner de précieux conseils quant à la façon de cuisiner et t'alimenter au mieux pendant une chimio ou une radiothérapie. N'hésite donc pas à le (la) consulter!
De même, si les nausées et les vomissements perdurent, parles-en à ton médecin; il pourra te prescrire des médicaments anti-vomitifs ou anti-nauséeux.

©Vivio

Témoignages

Début 2012, on retire à Gustave un polype à la vessie. Une opération de routine, rien d’alarmant à priori. Jusqu’au 4 avril. Juste avant le repas pour célébrer son 40ème anniversaire de mariage, Gustave doit passer voir son urologue pour connaître les résultats… qui s’avèrent plus inquiétants que prévu : on a trouvé des cellules cancéreuses dans la paroi de sa vessie. Commence alors un lourd traitement par chimiothérapie, suivi d’une longue revalidation.Lire la suite