Cancers professionnels : 4% de toutes les tumeurs malignes

En Belgique, on estime à 4% de toutes les tumeurs malignes (7% chez les hommes et 1% chez les femmes)  la part des cancers professionnels. 7 cancers professionnels sur 10  résultent d’une exposition à l’amiante.

Une catégorie sous-estimée

Ce chiffre correspond environ à 1.850 cas par an. Chaque année, le Fonds des maladies professionnelles en reconnaît une centaine seulement. Ce chiffre reflète le petit nombre de demandes qui parviennent au Fonds et la difficulté des procédures. De ce fait, les cancers professionnels sont peu connus et largement sous-estimés. La situation est à peu près identique dans les autres pays d’Europe (voir le tableau).

Estimation et reconnaissance des cancers professionnels (période 1999-200)

Les effets de l’amiante

La présence latente de grandes quantités d’amiante fait craindre une hausse du nombre de cancers professionnels dans les 20 années à venir. Les cancers professionnels du poumon et de la plèvre dus à l’amiante sont reconnus depuis des années. Il n’en a pas toujours été ainsi du cancer du larynx. La maladie figure depuis 2002 dans la liste des maladies professionnelles reconnues.

 

Dernière adaptation le: 26/10/2018

Témoignages

Delphine et An-Sofie ont à peine 24 et 27 ans. Elles n’ont donc pas le profil type de « patientes cancéreuses ». Et pourtant, elles ont toutes deux dû affronter un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. Mais elles l’affirment elles-mêmes : si elles avaient su, à l’époque, tout ce qu’elles savent aujourd’hui sur les UV, les choses n’auraient pas été si loin. A présent, ces jeunes filles débordantes de vie sont en rémission et veulent porter un message qui pourra peut-être un jour vous sauver la vie : « protégez-vous du soleil ! » Lire la suite