Causes du cancer de la prostate

Cancer de la prostate - Causes

Causes et facteurs de risque du cancer de la prostate

Les causes précises du cancer de la prostate ne sont actuellement pas connues. Cependant, des facteurs de risque ont pu être identifiés.

L'âge

C'est le facteur prédisposant le plus clairement identifié. Plus on vit vieux, plus on risque d'en être atteint. Chez les plus de 80 ans, les cancers de la prostate sont extrêmement fréquents, mais ils se développent habituellement si lentement qu’ils ne causent aucun problème.

Les antécédents familiaux

L’hérédité aussi est identifiée comme une des causes possibles du cancer de la prostate. Les hommes dont le père, le frère et/ou un oncle présente(nt) un cancer de la prostate courent un risque accru.

L'origine ethnique

On constate une fréquence élevée de cancers de la prostate, probablement d'origine génétique, chez les noirs américains. 

L'alimentation

La relative rareté des cancers prostatiques en Extrême-Orient indique l'existence probable de facteurs protecteurs d'origine alimentaire. La grande fréquence de ces cancers dans les pays occidentaux suggère également le rôle défavorable, de l'alimentation. Les substances et les mécanismes responsables de ces différences restent actuellement sujets à discussion.

La maladie de Parkinson

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, et leurs proches jusqu'au 3ème degré, courent un risque plus important de cancer de la prostate. Comme les autres cancers, le cancer de la prostate n'est pas contagieux, même en cas de rapports sexuels. 

Adénome prostatique

Chez la plupart des hommes, le volume de la prostate augmente avec l'âge, surtout après la cinquantaine. On parle alors d'adénome de la prostate (ou encore hypertrophie bénigne de la prostate). Il ne s'agit pas d'un cancer. Ce phénomène est probablement lié à des changements hormonaux et, dans certains cas, entraîne des difficultés à uriner en raison de la compression des voies urinaires par la prostate. Notons que le fait d’être atteint d’un adénome prostatique n’entraine pas une prédisposition au cancer de la prostate.

Témoignages

Les traitements contre le cancer s'accompagnent généralement d'effets secondaire (fatigue, perte des cheveux...) pouvant entraîner chez le patient une diminution de l’estime de soi. C’est à ce moment-là que la Conseillère en beauté intervient.Lire la suite