Traitements du cancer de la rétine

Cancer de la rétine - Traitements

Le traitement d’un cancer invasif requiert une coordination étroite entre différentes disciplines médicales et paramédicales. Et indépendamment des besoins liés au cancer, il faut aussi tenir compte de divers soins médicaux et non-médicaux pour le patient. C’est la raison pour laquelle la stratégie thérapeutique n’est jamais fixée par un seul médecin. Le profil de chaque patient est discuté lors d’une Consultation Oncologique Multidisciplinaire (COM), à laquelle sont présents des médecins spécialisées dans différentes disciplines ainsi que des experts d’autres domaines (par ex. soins infirmiers, psychologues, diététicien…).

Cette approche permet de mettre en place le traitement qui convient le mieux à chaque patient. Les médecins établissent un traitement sur mesure, en fonction de chaque situation spécifique, et qui prend en compte différentes variables :

  • le type de cancer

  • le stade (le degré de progression) du cancer

  • la situation générale de la santé du patient

Les traitements du cancer

Il existe plusieurs types de traitements appliqués séparément ou en combinaison. En fonction des décisions prises en COM (et donc e.a. en fonction du type de cancer), un ou plusieurs de – mais rarement tous – ces traitements seront appliqués :

Le traitement du cancer de la rétine

L'équipe multidisciplinaire détermine le trajet de soins le plus adapté. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des techniques les plus fréquemment utilisées.

Chirurgie

Dans de nombreux cas d’un rétinoblastome unilatéral, une opération chirurgicale nommée énucléation est nécessaire, c'est-à-dire à l'ablation du globe oculaire. Elle est suivie par la pose d'une prothèse, qui ne remplit qu'un rôle esthétique (elle ne permet pas la vision).

Dans les cas d’un rétinoblastome bilatéral, les médecins essaient de sauver au moins l'un des deux yeux, grâce à l'association de plusieurs traitements conservateurs.

Dans 60 % des cas de cancer de la rétine, les traitements chirurgicaux suffissent à la guérison. Sinon, il faut recourir à la chimiothérapie éventuellement complétée de radiothérapie (dans les cas les plus sévères).

Vous trouverez ici des informations générales concernant la chirurgie >>

La chimiothérapie 

Aujourd'hui, le traitement commence souvent par l’administration d’une chimiothérapie. Ceci permet, dans 90 % des cas, d'obtenir un contrôle de la tumeur si celle-ci n'excède pas 15 mm. Lors que la chimiothérapie a produit son effet, les autres traitements du cancer de la rétine peuvent être mis en œuvre. Si c'est possible, des traitements conservateurs seront proposés pour éviter d'opérer l'enfant et de lui enlever un œil.

Vous trouverez ici des informations générales concernant la chimiothérapie >>

La radiothérapie

Une curiethérapie (forme de radiothérapie interne) permet de déposer transitoirement des grains d'iode radioactifs au contact de la tumeur.

Vous trouverez ici des informations générales sur la radiothérapie >>

Autres traitements 

  • Une photocoagulation détruit les vaisseaux sanguins alimentant la tumeur grâce à l'application d'un faisceau lumineux intense.
  • La thermochimiothérapie combine la chaleur d'un laser à la chimiothérapie.
  • La cryothérapie détruit la tumeur par le froid.

Effets secondaires 

Aujourd'hui, dans les pays développés, presque la totalité des enfants atteints de rétinoblastome sont sauvés. Mais ceux-ci garderont souvent des séquelles au niveau de la vision, plus ou moins graves selon les traitements utilisés et la localisation de la tumeur sur la rétine. Ainsi, la préoccupation actuelle des scientifiques est de trouver des traitements du cancer de la rétine qui n'altèrent pas trop l'œil et qui préservent la vue et la santé future des patients atteints.

Dernière adaptation le: 4/07/2017

Témoignages

Erik
Nous sommes en 2001. Erik fête son anniversaire et « s’offre » un bilan santé chez son médecin de famille. C’est le début d’une traversée du désert, dont il n’est pas encore tout à fait sorti aujourd’hui...Lire la suite