Cancer de l'os - Généralités

Cancer des os

Les vrais cancers des os sont ceux qui se développent directement dans les os, à partir du tissu osseux, cartilagineux ou fibreux. On parle alors de cancer primitif de l’os. Mais le squelette peut également être envahi par des métastases en provenance d’autres cancers (sein ou prostate, par exemple). Dans ce cas, il ne s’agit pas de tumeurs osseuses puisqu’un cancer est toujours déterminé et traité en fonction de son point de départ.

Squelette

Il existe différentes formes de cancers des os. Et chaque cas individuel peut présenter des variations. Cependant, et par facilité, nous utiliserons le singulier dans la suite de cette rubrique

Fréquence du cancer de l'os

L’infographie ci-dessous a été réalisée sur la base des chiffres du Registre du Cancer. Les chiffres y sont transposés sous forme de graphiques représentant le nombre de nouveaux cas par an, les tranches d’âge les plus touchées et le nombre de décès dus à ce type de cancer.

Le cancer des os se manifeste essentiellement chez les adolescents et les jeunes adultes, mais aussi aux environs de la cinquantaine. Le type de cancer des os varie en fonction de l’âge.

L’ostéosarcome

La tumeur primitive de l’os la plus fréquente. Elle atteint particulièrement les os longs (jambes et bras), à proximité de leurs extrémités (près du genou dans 2/3 des cas). Ce cancer survient surtout entre 10 et 20 ans.

Le sarcome d’Ewing

Une tumeur qui atteint autant les os plats et courts (bassin, côtes, vertèbres) que les os longs des jambes ou des bras. La maladie concerne essentiellement les enfants et jeunes adolescents.

Le chondrosarcome

Une tumeur cartilagineuse qui touche généralement l’adulte entre 30 et 70 ans. Elle est pratiquement inconnue chez l’enfant.

Dernière adaptation le: 30/11/2020

Causes

La cause précise du cancer des os reste inconnue.

Symptômes

Le symptôme principal est une douleur persistante , même la nuit, qui a tendance à s’aggraver et qui s’accompagne souvent d’un gonflement .

Examens

Le diagnostic se fait par radiographie suivie par une biopsie osseuse pour permettre l’examen microscopique des cellules suspectes.

Traitements

Le traitement du cancer des os a connu d’importantes améliorations grâce aux progrès de la chimiothérapie .

Témoignages

Début 2012, on retire à Gustave un polype à la vessie. Une opération de routine, rien d’alarmant à priori. Jusqu’au 4 avril. Juste avant le repas pour célébrer son 40ème anniversaire de mariage, Gustave doit passer voir son urologue pour connaître les résultats… qui s’avèrent plus inquiétants que prévu : on a trouvé des cellules cancéreuses dans la paroi de sa vessie. Commence alors un lourd traitement par chimiothérapie, suivi d’une longue revalidation.Lire la suite