Cancer de l'ovaire - traitements

Cancer de l'ovaire - Traitements

Le plan de traitement du cancer de l'ovaire

Pour définir votre plan de traitement, plusieurs spécialistes sont concernés. Les médecins vous proposeront un traitement adapté à votre situation particulière, déterminé sur base des éléments suivants: 

  • le grade de la tumeur (degré d'agressivité des cellules cancéreuses)
  • le stade (l'étendue) de la tumeur 
  • la présence éventuelle de métastases
  • le type de cancer de l'ovaire et son degré de malignité
  • l'état physique général

Trois types de traitement

  • Traitement curatif : vise la guérison complète
  • Traitement adjuvant : est donné en complément d'un autre traitement
  • Traitement palliatif : vise à ralentir l'évolution de la maladie et/ou à soulager les symptômes.

Traitement complémentaire

Après la chirurgie (traitement adjuvant) ou parfois même avant l'opération (traitement néo-adjuvant) un traitement par chimiothérapie vous sera éventuellement conseillé pour augmenter les chances de succès.

Chirurgie et cancer de l'ovaire

La chirurgie est le traitement principal du cancer de l'ovaire, peu importe le stade ou le type. On a recours à la chirurgie pour:

  • confirmer le diagnostic obtenu par une biopsie suivie d'un examen microscopique des tissus suspects  
  • vérifier le degré d’extension tumoral à l’intérieur de la cavité abdominale
  • enlever la tumeur, si possible en totalité. Si la maladie s’est étendue à la cavité abdominale, le chirurgien retire le plus possible de tissu tumoral et, en même temps, les organes voisins comme l’autre ovaire, l’utérus et un repli du péritoine. Moins il en restera, plus les traitements complémentaires (chimiothérapie) auront de chances d’être efficaces.

Chimiothérapie et cancer de l'ovaire

La chimiothérapie occupe une place importante dans le traitement du cancer de l'ovaire. Elle peut être proposée dans les cas suivants:

  • avant l'opération, dans le but de réduire le volume tumoral et faciliter ainsi une opération chirurgicale ultérieure
  • après l’opération, face à un petit cancer, mais de nature agressive, afin d'accroître les chances de guérison
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes causés par un cancer de l'ovaire de stade avancé afin de ralentir l'évolution de la tumeur (chimiothérapie palliative)

La chimiothérapie est le traitement du cancer par des médicaments qui portent le nom de cytostatiques. Ceux-ci sont capables de détruire les cellules en phase de multiplication, ce qui est le cas des cellules cancéreuses. Il existe différentes combinaisons de médicaments. En fonction du stade de la maladie et de votre état général, le médecin vous proposera la combinaison la mieux adaptée au traitement de votre cas.

Cures de chimiothérapie

Les cytostatiques sont administrés sous forme de cures successives alternant des périodes

  • d'1 ou plusieurs jours pendant lesquels les médicaments sont donnés suivant un schéma particulier
  • de "repos" de quelques semaines au cours desquelles la chimiothérapie n'est pas administrée

Le nombre de cures de chimiothérapie dépend du stade de la maladie et du type de médicaments utilisés. Avant chaque cure, des analyses de sang ont lieu afin de vérifier si l'organisme est en mesure de supporter un traitement supplémentaire. Après un certain nombre de cures, on effectue des examens pour mesurer l'efficacité du traitement.

Effets secondaires de la chimiothérapie

Les cytostatiques n'attaquent pas uniquement les cellules cancéreuses, mais également les cellules saines qui se multiplient. Par conséquent, des effets secondaires gênants peuvent se manifester, tels que:

  • fatigue intense 
  • chute des cheveux
  • nausées, vomissements
  • problèmes intestinaux  
  • risque accru de saignements ou d'infections

Il existe des médicaments qui permettent de combattre, dans une large mesure, la plupart de ces effets secondaires. 

Radiothérapie et cancer de l'ovaire

Lors d'une radiothérapie, des rayons de haute énergie permettent de tuer les cellules cancéreuses. Ils causent des dégâts cellulaires qui, en raison des mécanismes de réparation moins efficaces, s'accumulent davantage dans les cellules cancéreuses que dans les tissus sains.

Radiothérapie adjuvante 

Les patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire se voient parfois conseiller une irradiation externe, c'est-à-dire à travers la peau, après l'opération. 

Effets secondaires de la radiothérapie

L'irradiation agit non seulement sur les cellules cancéreuses, mais aussi sur les cellules saines situées dans la zone irradiée. Par conséquent, un certain nombre d'effets secondaires sont susceptibles de se manifester.

  • En général, au cours du traitement, les patientes se plaignent d'une fatigue croissante. 
  • La présence d'autres organes abdominaux dans le champ d'irradiation explique des symptômes tels que nausées, diarrhées ou besoins fréquents d'uriner (comme en cas de cystite). 

Ces symptômes disparaissent en général quelques semaines après la fin du traitement. Mais certaines patientes constatent parfois une fatigue persistante. Au service de radiothérapie, elles bénéficient de conseils personnalisés pour qu'elles soient le moins possible gênées par ces effets secondaires.

Radiothérapie palliative

Ce type de radiothérapie est administré en cas de douleurs dues à la présence de métastases au niveau des os ou des ganglions lymphatiques. Ici, l'objectif du traitement est de ralentir la croissance des métastases et de réduire leur volume dans la mesure du possible. La quantité totale de rayonnements administrée est moins importante que pour un traitement adjuvant. Les effets secondaires sont, par conséquent, également moins importants.

Témoignages

Delphine et An-Sofie ont à peine 24 et 27 ans. Elles n’ont donc pas le profil type de « patientes cancéreuses ». Et pourtant, elles ont toutes deux dû affronter un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. Mais elles l’affirment elles-mêmes : si elles avaient su, à l’époque, tout ce qu’elles savent aujourd’hui sur les UV, les choses n’auraient pas été si loin. A présent, ces jeunes filles débordantes de vie sont en rémission et veulent porter un message qui pourra peut-être un jour vous sauver la vie : « protégez-vous du soleil ! » Lire la suite