Cancer du col de l'utérus - Traitements

Le type de traitement dépend du stade du cancer au moment du diagnostic.

Envahissement du cancer du col de l'utérus

Chirurgie et cancer du col de l'utérus

La chirurgie est utilisée dans différents contexte pour traiter un cancer du col de l'utérus.

Les lésions précancéreuses sont traitées par :

  • une ablation chirurgicale partielle du col de l'utérus (conisation)
  • des moyens thérapeutiques moins agressifs (cryothérapie ou traitement par le froid, laser, électrochirurgie)

Les petits cancers passent généralement par une ablation de l'utérus (hystérectomie). 

Les tumeurs plus larges demandent l'ablation supplémentaire des tissus voisins et des ganglions lymphatiques (colpohystérectomie élargie avec lymphadénectomie). Si cette opération lourde se révèle impossible, il faut irradier la tumeur.

Radiothérapie et cancer du col de l'utérusCuriethérapie

L'irradiation de la tumeur - ou radiothérapie - peut être faite soit par :

  • application directe d'une source radioactive au contact de la tumeur (curiethérapie)
  • radiothérapie externe (rayons produits par une machine à l'extérieur du corps puis dirigés vers la zone à traiter)
  • une combinaison des deux

Chimiothérapie et cancer du col de l'utérus

La chimiothérapie appliquée à titre "adjuvant", c'est-à-dire après le traitement local, donne une sécurité supplémentaire dans certaines formes où l'on peut craindre des récidives. 

Chances de guérison et cancer du col de l'utérus

Les taux de guérison sont élevés mais dépendent du stade. Lorsque le cancer du col de l'utérus est :

  • microscopique (micro-invasif), il est proche de 100 %
  • limité au seul col utérin, 80 à 85 % des malades peuvent être guéries
  • plus avancé, les chances de guérison sont moins élevées
Dernière adaptation le: 9/11/2016

Témoignages

" Mon histoire avec le cancer a commencé quelques jours après le nouvel an, quand tout le monde se souhaite une bonne année et une bonne santé. Je sens une minuscule petite boule au niveau de mon sein, comparable à un petit grain de riz. Je suis en congé, donc je vais voir mon médecin le jour même. Elle ne sent rien, mais me prescrit tout de même une échographie par sécurité."Lire la suite