Cancer du poumon - Généralités

 

Les poumons

Les poumons sont logés dans le thorax, de part et d’autre du cœur. Le poumon droit est divisé en trois parties (les lobes). Le poumon gauche n’en comporte que deux. Chaque poumon est entouré d’une membrane, la plèvre. La zone vascularisée qui se trouve entre les deux poumons et qui abrite également le cœur s’appelle le médiastin.

L’air que nous respirons arrive jusqu’aux poumons en passant successivement par les cavités nasales, la trachée et les bronches. Ces dernières se ramifient pour former les bronchioles, qui aboutissent dans les alvéoles pulmonaires. Les poumons en contiennent plusieurs millions. Les alvéoles sont de minuscules sacs tapissés de vaisseaux sanguins microscopiques. C’est à cet endroit que le sang se débarrasse du gaz carbonique et se recharge en oxygène, qu’il achemine ensuite vers chacune de nos cellules. Les poumons assurent donc une fonction vitale pour l’ensemble du corps. 

Système respiratoire

Cancer primitif ou métastases ?

Le cancer du poumon est dû à une tumeur qui trouve son point de départ à l’intérieur du poumon (cancer primitif du poumon). Mais les poumons peuvent aussi être le siège de métastases provenant d’une autre tumeur (d’un cancer du sein, par exemple). Dans ce dernier cas, il ne s’agit pas à proprement parler d’un cancer du poumon et le choix du traitement sera déterminé par le type de cancer à l’origine des métastases.

Nous ne nous intéressons ici qu’au cancer primitif du poumon. 

Le cancer du poumon en chiffres

L’infographie ci-dessous a été réalisée sur la base des chiffres du Registre du Cancer. Les chiffres y sont transposés sous forme de graphiques représentant le nombre de nouveaux cas par an, les tranches d’âge les plus touchées et le nombre de décès dus à ce type de cancer.

À l’heure actuelle, le cancer du poumon continue à toucher davantage d’hommes que de femmes, même si les chiffres sont en hausse chez les femmes - conséquence de la forte augmentation du tabagisme féminin depuis plusieurs décennies.

Classification des cancers du poumon

Il existe plusieurs formes de cancers du poumon. En fonction de l’aspect des cellules en cause, on parle :

  • soit de « cancer à petites cellules », aussi appelé « cancer à grains d’avoine » (20 à 25 % des cas) ;
  • soit de « cancer non à petites cellules » (75 à 80 %), qui se subdivise à son tour en plusieurs catégories distinctes. 

Le type de cancer du poumon et le stade de la maladie déterminent le choix du (des) traitement(s). 

 

Source : Cancer Fact Sheets, Registre du Cancer, Année d'incidence 2016, Bruxelles 201
Dernière adaptation le: 2/11/2020

Causes

Pour le cancer du poumon, on incrimine surtout le tabagisme et, dans une moindre mesure, l'exposition (professionnelle) à certaines substances .

Symptômes

Le cancer du poumon peut s'accompagner d'un grand nombre de symptômes qui ne sont toutefois pas spécifiques à cette maladie. Les symptômes et leur rapidité d'apparition ne varient pas seulement en fonction de la nature de la tumeur et de son volume , mais aussi de sa localisation . En

Examens

L'étude américaine NLST (National Lung Screening Trial), publiée en 2011, a évalué l'effet d’un dépistage utilisant un scanner à faible dose sur 53.000 fumeurs à haut risque de cancer du poumon, comparé à un dépistage par radiographie pulmonaire.

Traitements

Pour les traitements du cancer du poumon, une coordination étroite entre différentes disciplines médicales et paramédicales est nécessaire. En effet, ils associent, en fonction des besoins, chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie et nouveaux traitements ciblés. Ces différents traitements peuvent

En savoir plus?

Témoignages

Les traitements contre le cancer s'accompagnent généralement d'effets secondaire (fatigue, perte des cheveux...) pouvant entraîner chez le patient une diminution de l’estime de soi. C’est à ce moment-là que la Conseillère en beauté intervient.Lire la suite