Causes du cancer du poumon

Cancer du poumon - Causes

Causes et facteurs de risque du cancer du poumon 

Le tabagisme

Le tabac est le premier facteur de risque de cancer du poumon : 8 à 9 cancers du poumon sur 10 sont causés par le tabagisme. Les fumeurs courent ainsi 20 fois plus de risque d'en être atteints par rapport aux non-fumeurs. Les facteurs suivants influencent ce risque :

  • La durée totale du tabagisme (nombre d'années pendant lesquelles on a fumé) plutôt que son intensité (nombre cigarettes fumées par jour) est déterminante.
  • L'âge de début du tabagisme joue également un rôle : plus le fumer commence jeune (actuellement dès 11-12 ans), plus le risque à long terme est important et plus tôt se développera le risque d’un cancer pulmonaire (dès la quarantaine). 
  • Un ancien fumeur reste plus exposé que quelqu'un n'ayant jamais fumé, même si l'arrêt du tabac diminue très fortement le risque et est donc vivement conseillé.
  • Pour les non-fumeurs, le tabagisme passif augmente le risque de cancer pulmonaire de ± 30 %. L'impact du tabagisme passif est d'autant plus grand que les individus exposés sont jeunes, comme les enfants de parents fumeurs. 

L'exposition professionnelle

Dans ± 10 % des cas, le facteur de risque principal est une exposition intense ou répétée (le plus souvent d'origine professionnelle) à des substances comme l'arsenic, le nickel, le chrome, les goudrons, l'amiante, etc.

Autres facteurs de risque du cancer du poumon

Le radon (gaz radioactif émis par certaines roches) et la pollution atmosphérique par particules fines (gaz d'échappement des moteurs diesel) sont également considérés comme causes du cancer du poumon. De plus, une alimentation pauvre en fruits et légumes chez les fumeurs semble également augmenter légèrement le risque de cancers du poumon, sans qu’une explication concrète n’ait pu être établie.

Notons que l'accumulation de facteurs de risque (tabac + amiante ou tabac + radon, par exemple) augmente la probabilité de développer un cancer du poumon. Dans un très petit nombre de cas, aucune cause extérieure ne peut expliquer le développement de la maladie. 

Dernière adaptation le: 23/01/2017

Témoignages

Comment réagit-on quand un médecin vous annonce que vous êtes atteint d’une maladie incurable ? Johan, initialement dévasté par la nouvelle, a décidé d’aller de l’avant, de bouger, de vivre avec les gens. Une approche positive, qui l’aide à tenir au quotidien.Lire la suite