Cancer du testicule - Causes

Cancer du testicule - Causes

Cancer du testicule : causes et facteurs de risque

Nous n'abordons ici que le cas des cancers germinaux (voir onglet "description"), la forme la plus fréquente de cancer du testicule.

On ne connaît pas avec précision la (les) cause(s) d'un cancer du testicule. On connaît toutefois des facteurs de risque qui augmentent la probabilité d'apparition de ce type de cancers:

Cryptochidie

Un ou les deux testicules ne sont pas descendus rapidement dans les bourses après la naissance. On suspecte néanmoins que cette anomalie de position n'est pas la cause de la tumeur. On pense plutôt à une prédisposition héréditaire qui joue un rôle à la fois dans le fait que le testicule ne descende pas et dans l'apparition de cancers à ce niveau. 

Récidive

Les hommes qui ont déjà eu auparavant un cancer du testicule courent un risque accru d'en développer un second.

Atrophie testiculaire

Le testicule diminue de volume suite, par exemple, à une diminution de l'irrigation sanguine. La raison pour laquelle un cancer se développe plus volontiers au niveau d'un testicule "atrophique" demeure obscure.

Antécédents familiaux

Les hommes dont un frère a été atteint par un cancer du testicule présentent un risque plus élevé que la moyenne d’en développer un à leur tour.

D'origine sexuelle ?

Le cancer du testicule n'est en tout cas pas provoqué par la masturbation. Il ne s'agit pas non plus d'une maladie sexuellement transmissible. 

Comme tous les autres types de cancer, le cancer du testicule n'est pas contagieux, même en cas de relation sexuelle.

Témoignages

Tom, le mari de Sophie, a eu un cancer et l’a vaincu. 3 ans et demi plus tard, tout est sous contrôle et, pour la première fois, le couple ose à nouveau rêver. D’un avenir, d’une grande rénovation et de continuer à développer le magasin de vélo de Tom. Malgré des premiers contacts positifs, contracter une assurance solde restant dû se révèle tout à fait impossible. Même s’il n’y a plus de trace du cancer. Même en payant une prime supplémentaire. « Comme si le cancer devait nous hanter toute notre vie. »Lire la suite