Cancer de la peau (non-mélanome) - examens

Cancer de la peau (non-mélanome) - Examens

Lorsqu’un patient se présente chez le médecin pour une lésion cutanée, celui-ci commencera par évaluer la sévérité de la modification de la peau. S’il n’a pas la certitude que la lésion est bénigne, il référera le patient à un spécialiste, habituellement à un dermatologue.

Si le spécialiste suspecte un cancer cutané, il prélèvera un petit morceau de tissu, habituellement sous anesthésie locale (biopsie). S’il pense qu’il pourrait s’agir d’un mélanome ou si certains signes montrent clairement qu’il s’agit d’un cancer de la peau, il enlèvera le plus souvent la tumeur dans sa totalité.

Au laboratoire, un autre spécialiste, un anatomopathologiste, examinera au microscope l’échantillon de tissu éliminé. Ce n’est qu’ainsi que l’on parviendra à une certitude quant à la nature de la lésion. S’il s’agit d’un cancer, on pourra en même temps déterminer de quelle forme de cancer cutané il s’agit.

Témoignages

Fatigue, amaigrissement… Après quelques examens médicaux, le diagnostic tombe : myélome. Passé un sentiment de révolte initial, Thierri est parvenu à adapter son quotidien, grâce notamment au soutien de ses proches et de ses amis. Son mot d’ordre : espoir !Lire la suite