Mésothéliome - traitement | Fondation contre le Cancer

Mésothéliome - Traitements

Le traitement d’un cancer invasif requiert une coordination étroite entre différentes disciplines médicales et paramédicales. Et indépendamment des besoins liés au cancer, il faut aussi tenir compte de divers soins médicaux et non-médicaux pour le patient. C’est la raison pour laquelle la stratégie thérapeutique n’est jamais fixée par un seul médecin. Le profil de chaque patient est discuté lors d’une Consultation Oncologique Multidisciplinaire (COM), à laquelle sont présents des médecins spécialisées dans différentes disciplines ainsi que des experts d’autres domaines (par ex. soins infirmiers, psychologues, diététicien…).

Cette approche permet de mettre en place le traitement qui convient le mieux à chaque patient. Les médecins établissent un traitement sur mesure, en fonction de chaque situation spécifique, et qui prend en compte différentes variables :

  • le type de cancer

  • le stade (le degré de progression) du cancer

  • la situation générale de la santé du patient

Les traitements du cancer

Il existe plusieurs types de traitements appliqués séparément ou en combinaison. En fonction des décisions prises en COM (et donc e.a. en fonction du type de cancer), un ou plusieurs de – mais rarement tous – ces traitements seront appliqués :

Traitements du mésothéliome

Le traitement conventionnel du mésothéliome offre plusieurs options. La stratégie thérapeutique est déterminée lors des COM. Nous vous présentons ci-dessous les options les plus fréquemment appliquées. 

Chirurgie 

La décision de recourir à la chirurgie dépendra de la taille de la tumeur et de l’endroit où elle se trouve. Au cours de l’intervention, on procédera à l’ablation totale (pleuropneumonectomie) ou partielle (pleurectomie) de la tumeur et de certains tissus sains environnants.

Souvent, le mésothéliome (pleural ou péritonéal) s'est déjà tellement propagé qu’il est impossible de l’enlever par voie chirurgicale. En pareil cas, la chirurgie peut permettre de soulager certains symptômes tels que la douleur ou une accumulation de liquide. 

Pleurectomie

L'objectif est l'élimination de la plus grosse partie possible de la tumeur. Cependant, des traitements complémentaires (chimiothérapie, radiotherapie) seront souvent nécessaires pour tenter d'éliminer les cellules cancéreuses qui subsistent.

L’intervention sera pratiquée sous anesthésie générale

Pleuropneumonectomie

Intervention qui consiste à enlever toute la plèvre et le poumon. Cette opération est réservée à des cas particuliers.

Plus d'informations générales sur la chirurgie >>

Radiothérapie

En radiothérapie externe, on dirige un faisceau de rayons vers l’endroit précis de la tumeur. Le rayonnement endommage toutes les cellules qui se trouvent dans la trajectoire du faisceau – les cellules normales comme les cellules cancéreuses. Mais les cellules normales réparent mieux ce type de dégâts que les cellules cancéreuses. La radiothérapie sert le plus souvent à soulager la douleur ou à maîtriser les symptômes d’un mésothéliome au stade avancé. Elle est parfois administrée après la chirurgie afin de détruire les cellules cancéreuses qui pourraient subsister. 

Plus d'informations générales sur la radiothérapie >>

Chimiothérapie

La chimiothérapie implique l'utilisation de médicaments sous forme de comprimés ou par injection. On y a parfois recours avant la chirurgie ou la radiothérapie afin de réduire la taille d’une tumeur, ou encore après la chirurgie pour tenter d'éliminer des cellules cancéreuses qui auraient subsisté. Le plus souvent, la chimiothérapie sert à soulager la douleur ou à maîtriser les symptômes du mésothéliome au stade avancé.

L'inconvénient d'un traitement chimiothérapeutique est qu'il endommage aussi les cellules saines et, par conséquence, provoque parfois des effets secondaires tels que nausées, vomissements, perte d’appétit, fatigue, perte de cheveux et risque accru temporaire d’infection.

Plus d'informations générales sur la chimiothérapie >>

Dernière adaptation le: 4/07/2017

Témoignages

Pat
Tu sais, je n’ai pas envie de quitter tout ça ! Pas maintenant. J’ai encore tellement de choses à vivre et à partager avec vous.Lire la suite