FAQ legs

Les questions que nous rencontrons le plus souvent à la Fondation contre le Cancer ont été regroupées ci-dessous. Chacune est accompagnée d’une courte réponse. Vous n’y retrouvez pas votre question ? Vous souhaitez une réponse plus détaillée ? N’hésitez pas à nous contacter.

Que se passe-t-il si je ne rédige pas de testament ?

En cas d’absence de testament, c’est la loi qui décide de ce qu’il advient de l’héritage. S’il n’y a pas d’héritiers légaux, vos biens iront à l’État.

Dois-je faire un testament si je veux laisser un héritage ?

Si la loi répartit votre héritage comme vous le souhaitez, vous n’avez pas besoin de faire un testament. Mais si vous souhaitez répartir vos biens d’une autre manière, ou si vous voulez laisser quelque chose à la Fondation contre le Cancer par exemple, alors un testament est nécessaire.

Comment mes proches sauront-ils que j’ai fait un testament ?

Vous pouvez vous-même leur communiquer l’existence de votre testament, mais ce n’est pas obligatoire. Si vos proches ne savent pas que vous avez fait un testament, le notaire qui détient votre testament les contactera après votre décès. C’est pourquoi il est important de faire enregistrer votre testament.

Comment rédiger son testament ?

Nous vous conseillons de faire rédiger votre testament par votre notaire (il devra le faire en présence d’un second notaire ou de deux témoins). Vous devrez pour cela débourser une certaine somme, mais vous recevez alors un acte notarié garantissant que vos dernières volontés seront bien respectées. 

Bien sûr, vous pouvez également rédiger vous-même votre testament, mais un testament olographe offre moins de sécurité qu’un testament notarié, rédigé par le notaire. Nous vous recommandons de demander conseil à votre notaire au préalable, afin d’être sûr que votre testament olographe contient tout ce dont vous avez besoin pour assurer le bon déroulement de votre succession et éviter des problèmes à vos héritiers. Le notaire peut conserver et faire enregistrer votre testament olographe afin qu’il ne se perde pas.

Où dois-je conserver mon testament ?

Afin de vous assurer que votre testament ne se perdra pas, vous pouvez demander à votre notaire de le conserver et de l’enregistrer dans le Registre central des Testaments. Le Registre reprendra alors votre nom, le nom de votre notaire et la date d’enregistrement, mais pas le contenu de votre testament. Après votre décès, le Registre pourra être consulté afin de savoir si vous aviez un testament, mais sans aucune mention de son contenu. C’est donc une manière sûre et discrète de conserver votre testament.

Puis-je choisir librement les personnes reprises dans mon testament ?

Oui, vous êtes libres de léguer ce que vous voulez à qui vous voulez. Mais vous devez savoir que la loi stipule qu’une partie des biens ira aux héritiers réservataires, tels que le conjoint et/ou les enfants. Même si vous ne nommez pas les héritiers réservataires dans votre testament, ils peuvent toujours réclamer leur part.

Comment pourrais-je déjà répartir mes biens entre mes héritiers ? Je ne peux pas savoir aujourd’hui combien j’aurai d’argent au moment de mon décès, ni combien vaudra ma maison...

Répartissez vos biens entre vos héritiers en fractions ou pourcentages. Si vos biens se modifient au fil du temps, la part de chaque héritier variera en conséquence. Décrivez tout ce que vous souhaitez partager de la façon la plus simple possible, par ex. « le total de mes biens ». Car en indiquant trop de détails, il se pourrait que l’un de vos héritiers ne reçoive rien du tout. Imaginons que vous léguiez à votre nièce le solde d’un compte en banque. Si, entretemps, vous avez dû utiliser cet argent pour remplacer votre voiture, votre nièce ne recevra que ce qu’il reste sur le compte, et pas la voiture.

Mon testament peut-il servir à régler mes funérailles ?

Il est conseillé de rassembler vos volontés au sujet de vos funérailles dans un autre document, que vous conserverez chez vous par exemple, ou d’en parler avec un proche. En effet, il arrive fréquemment qu’un testament ne soit ouvert que plusieurs jours – voire plusieurs semaines – après le décès. Il sera donc peut-être trop tard pour tenir compte de vos dernières volontés lors de l’organisation de vos funérailles.

Qui réglera mes frais de funérailles et autres dépenses ?

Toutes les factures non payées ainsi que les autres dépenses, y compris les frais de funérailles, sont réglés avec l'argent de la succession.

À quel âge dois-je faire mon testament ?

Rédiger votre testament, c’est vous assurer que vos biens seront répartis d’une autre manière que celle prévue par la législation. Si la répartition légale ne correspond pas à vos souhaits, c’est le moment de rédiger votre testament. Et ce, quel que soit votre âge.

Souvent, après avoir établi leur testament, de nombreuses personnes se disent soulagées que tout soit enfin en ordre. Elles peuvent alors profiter de la vie en sachant que, si quelque chose devait leur arriver, tout serait réglé selon leurs désirs.

Puis-je établir un testament commun avec mon conjoint ?

Non, un testament est un document individuel et personnel. Les partenaires ou conjoints doivent avoir un testament séparé. Il est bien sûr possible que vous écriviez tous les deux les mêmes souhaits dans votre testament. On parle alors de « testament miroir ». Mais chacun de vous doit établir son propre testament.

Puis-je encore modifier mon testament ?

Oui, vous pouvez modifier votre testament à tout moment. Toutefois, veillez à mentionner dans votre nouveau testament que tous les testaments antérieurs sont révoqués et que seul le testament que vous aurez fait à ce moment-là régira la répartition de vos biens. C’est pourquoi il est très important de dater votre testament.

Que puis-je laisser à la Fondation contre le Cancer ?

Tout ce que vous souhaitez : de l’argent, des titres, une maison, un terrain, des œuvres d’art, des bijoux, etc.

Puis-je faire bénéficier simultanément mes héritiers et la Fondation contre le Cancer ?

Oui. Il est important que votre testament soit clair et précis quant à savoir qui hérite de quoi. Plus vous êtes clair et concret, plus la liquidation et le partage de votre patrimoine seront aisés.

Comment mon héritage sera-t-il géré par la Fondation contre le Cancer ?

La Fondation contre le Cancer gère votre héritage en en toute dignité, avec sérieux et respect de vos dernières volontés. Pour ce faire, nous travaillons en étroite collaboration avec votre notaire. La vente de biens est réalisée dans les meilleures conditions pour qu’elle donne les meilleurs résultats.

Comment dois-je mentionner la Fondation contre le Cancer dans mon testament ?

Fondation contre le Cancer, fondation d’utilité publique, Chaussée de Louvain 479, 1030 Bruxelles, numéro d’entreprise 0873 268 432.

Où puis-je obtenir des conseils et de l’aide ?

Chez votre notaire. Ou chez nos spécialistes, qui peuvent vous aider à préparer votre testament gratuitement et sans engagement, si vous envisagez de léguer quelque chose à la Fondation contre le Cancer. Appelez Margaux Devillers, coordinatrice des legs, au 02 743 37 03 ou 0499 69 53 83. Ou envoyez un e-mail à mdevillers@fondationcontrelecancer.be.

 

JE COMMANDE UN EXEMPLAIRE DE "MON HÉRITAGE"

Dernière adaptation le: 31/08/2021

Témoignages

bonnet
La Vie-là remercie très sincèrement la Fondation contre le cancer de lui avoir accordé un grant permettant d’accompagner la chute des cheveux des patients. L’annonce du diagnostic et le traitement du cancer provoquent un grand bouleversement dans la vie des patients. La chimiothérapie est un traitement lourd et pénible. Lire la suite