Avant de prendre un complément alimentaire...

VoedingssuplplemenentenMercredi, 30 Janvier 2019

C’est la haute saison pour les compléments alimentaire, pris le plus souvent dans le cadre de nos bonnes intentions, contre les petits maux de l’hiver, ou encore contre la dépression saisonnière. Beaucoup d'entre nous en prennent également tout au long de l'année, par exemple dans l’espoir de se protéger du cancer. Mais que faut-il savoir avant de les adopter ? Une grande publication internationale nous rappelle les principes de base.

Source: Incze M. Vitamins and Nutritional Supplements. What Do I Need to Know? JAMA Intern Med. Published online January 7, 2019.
 

Aspects à prendre en compte pour bien utiliser des compléments alimentaires (vitamines, minéraux, plantes et antioxydants) :

  • les compléments peuvent avoir des effets toxiques à hautes doses, mais aussi contenir des substances nocives. De plus, ils peuvent avoir des effets néfastes s’ils sont pris en combinaison avec d’autres, mais aussi avec des médicaments, notamment dans le cadre du traitement du cancer ;
  • la législation sur les compléments alimentaires varie selon les pays et n'est pas aussi stricte partout. Toutes les autorités publiques n’ont pas la même notion de sécurité et/ou d'efficacité des compléments. Achetez-les chez votre pharmacien, par exemple, mais pas à l'étranger ou sur Internet ;
  • une alimentation saine et équilibrée fournit toutes les substances nécessaires pour maintenir notre organisme en bonne santé. Les compléments ne sont alors par nécessaires ;
  • signalez à votre médecin que vous prenez des compléments alimentaires. Mieux encore : consultez-le avant d’en prendre.

Quand envisager un complément alimentaire ?

  • si vous envisagez une grossesse ou si vous êtes enceinte ;
  • en cas de diminution importante de la masse osseuse (ostéoporose) et d’un régime alimentaire pauvre en calcium et en vitamine D;
  • en cas de carence démontrée (par exemple en vitamine B12);
  • en fonction de certaines indications médicales, telles que des troubles du système digestif ou après une chirurgie bariatrique (chirurgie dans le but de perdre du poids).

Commentaire de la Fondation contre le cancer

Cette fiche publiée dans un très important journal scientifique américain, nous rappelle clairement la place des compléments alimentaires.

Qu’en est-il spécifiquement par rapport au cancer ? Le Fonds mondial de recherche sur le cancer recommande vivement de ne pas consommer de compléments alimentaires dans un but de prévention du cancer (ou d’une rechute). Leurs effets protecteurs n'ont pas encore été prouvés. En outre, ils peuvent causer des effets secondaires.

Plusieurs études montrent même que le risque de certains cancers augmente si vous prenez des compléments de vitamines et/ou d'antioxydants en trop grandes quantités.

En cas de cancer, les compléments alimentaires peuvent aussi avoir des effets indésirables. Dans de nombreux cas, ils peuvent réduire l’efficacité des traitements contre le cancer. Ils pourraient même accroitre dans certains cas  la gravité de la maladie…

En savoir plus sur les compléments nutritionnels et le cancer :