Cancer colorectal

colorectai 2023Lundi, 27 Février 2023

La Fondation contre le Cancer annonce des avancées sans précédents en matière de traitements 

 

Le cancer colorectal fait partie des cancers les plus fréquents en Belgique, à la seconde place chez la femme et troisième place chez l’homme, avec au total près de 8000 nouveaux cas chaque année. Il provoque plus de 2600 décès par an dans notre pays.

Heureusement, les taux de survie à 5 ans ont considérablement augmenté ces dernières années : actuellement, en Belgique nous sommes à 70,8%. Et bonne nouvelle, la recherche a fait, en ce domaine, des progrès considérables. 

En ce mois de mars, mois international de sensibilisation au cancer colorectal, la Fondation contre le Cancer présente des progrès porteurs d’espoir pour la guérison de ce cancer, quel que soit le stade du traitement, et même en cas de quelques métastases.

 

Evolution significative en matière de traitements

Nous connaissons bien les traitements standards du cancer : la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Mais ces dernières années, la Fondation contre le Cancer a financé des avancées porteuses d’espoir pour augmenter la survie à 5 ans, en matière de thérapies ciblées – profilage des patients et des tumeurs- et d’immunothérapie.

  • Thérapies ciblées : Ces médicaments s’attaquent aux cellules cancéreuses en perturbant sélectivement certaines étapes-clés de leur fonctionnement. Ces thérapies ne sont pas efficaces pour toutes les tumeurs. Avant de les administrer, le médecin doit déterminer si les cellules de la tumeur pourront être attaquées par un médicament particulier. C'est ce qu'on appelle le profilage tumoral. Les thérapies ciblées font partie de ce qu’on appelle la 'médecine de précision'.
  • Immunothérapie : Un très petit nombre de patients souffrent d’une forme spécifique, mais rare, de cancer colorectal. Ces patients peuvent être traités de manière très ciblée par immunothérapie, sur la base des caractéristiques moléculaires et génétiques de leur tumeur, avec de fortes chances de succès à la clé. L'immunothérapie utilise le système immunitaire de la personne atteinte de cancer pour reconnaitre et détruire les cellules tumorales.

Et actuellement, même en cas de rechute métastatique, un traitement curatif reste encore parfois possible. Ces traitements assurent également une meilleure qualité de vie pour ces cancers colorectaux.

« La médecine de précision a permis de considérablement majorer l’efficacité de nos traitements. La recherche avance ! Elle arrive actuellement à cibler des anomalies moléculaires, de moins bon pronostic, que nous ne pensions pas pouvoir atteindre. Les résultats sont très prometteurs ! »  comente le Prof. Marc Van den Eynde - Chef de clinique, service d'oncologie médicale et d’hépato-gastroentérologie à l’UCLouvain et chercheur financé par la Fondation contre le Cancer.

 

Mais avant tout, n’oubliez pas que la prévention change la donne 

S’il est vrai que les traitements ont évolué, le cancer colorectal n’en reste pas moins un cancer que l’on pourrait éviter. En prévention primaire, en adoptant une hygiène de vie passant par une alimentation saine limitant la charcuterie et la viande rouge, en pratiquant une activité physique régulière, et gardant un poids sain.

En matière de dépistage, en déployant des efforts supplémentaires pour augmenter la participation aux dépistages organisés par les 3 régions du pays, ce qui permettra un diagnostic précoce, entrainant une intervention directe par colonoscopie et résection de polypes, avec de grandes chances de guérison. Le cancer colorectal est une maladie silencieuse, il faut donc la traquer afin de la prendre en charge à temps.

Il faut aussi tenir compte des antécédents familiaux qui sont des facteurs de risques entrainant éventuellement des dépistages par colonoscopie avant l’âge recommandé.    

 

Participez aux tests de dépistage : ils pourraient vous sauver la vie !

Le site web de la Fondation contre le Cancer contient de nombreuses informations sur le cancer colorectal et des recommandations pour réduire le risque de ce cancer.

Plus d’infos sur le dépistage organisé : 

Bruxelles BRUPREV

Wallonie CCR

Flandre : https://dikkedarmkanker.bevolkingsonderzoek.be/fr