Cette fois-ci c’est la bonne: en 2021, on arrête de fumer !

Alliantie voor een Rookvrije SamenlevingMardi, 4 Mai 2021

 

Un objectif tangible pour chacun, avec, au besoin, l’accompagnement sur mesure de Tabacstop.
 
Tabacstop, le service de la Fondation contre le Cancer actif depuis 17 ans, soutenu par les Régions wallonne et flamande et la Commission Communautaire Commune de Bruxelles-Capitale est un service gratuit d’aide à l’arrêt tabagique. Derrière le numéro 0800 111 00, une équipe de tabacologues professionnels répond à toutes les questions sur l’arrêt tabagique et propose un coaching au sevrage tabagique par téléphone à tout fumeur qui souhaite arrêter. Cette année, le service met l’accent sur l’importance de s’accrocher : il faut parfois plusieurs tentatives pour arrêter de fumer, mais il ne faut surtout pas se décourager !
 
Mais la Fondation contre le Cancer veut aller plus loin : au-delà de l’accompagnement au sevrage, elle agit en amont et interpelle les pouvoirs publics afin qu’ils s’engagent fermement à prendre des mesures fortes pour que les générations à venir vivent dans un monde sans tabac.
 
Tabacstop en 2020 : de la simple consultation du site au coaching suivi.
 
Certains arrêtent d’eux-mêmes, sans aide. D’autres consultent www.tabacstop.be appellent, et se renseignent auprès des tabacologues. Qu’ils essayent pour la première fois ou après quelques rechutes, les professionnels de Tabacstop sont là pour aider les fumeurs à se débarrasser définitivement du tabac et encourager à ne pas baisser les bras.
Il n’y a pas de formule toute faite, car la solution sera différente pour chaque profil de fumeur, mais l’accompagnement –sans jugement- est fait de conseils professionnels, de compréhension, d’empathie et de soutien.
 
Qui s’inscrit au coaching Tabacstop ? Les femmes (57 %) sont plus nombreuses que les hommes (43 %).
La majorité des appelants ont entre 56 et 65 ans (24%), suivis de la tranche d'âge 36-45 ans (23%) et enfin celle de 46-55 ans (21%).
La majorité d’entre eux fument ½ paquet à 1 paquet par jour. La plupart d’entre eux fait appel aux substituts nicotiniques pour réussir leur sevrage.
 
 
Un accompagnement professionnel peut vraiment faire la différence !
 
Afin de contrôler l’efficacité de son coaching à moyen et long terme, Tabacstop rappelle les participants après 6 mois et 1 an pour vérifier leur statut tabagique. Et ça marche : les résultats montrent que sur les 49% de coachés ayant arrêté à la fin du coaching, 22 % sont toujours en arrêt sans aucune période de rechute après 6 mois et 19 % après 1 an. Ces chiffres sont vraiment encourageants, si on les compare avec les 3 à 5 % obtenus à un an en arrêtant seul.
 

 

Arrêt tabagique après un coaching : Pourcentages de réussite à six mois et un an

Les pouvoirs publics se mobilisent…mais la Fondation contre le Cancer veut aller encore plus loin !
 
Le gouvernement fédéral a décidé d’augmenter les droits d’accises sur les cigarettes et le tabac à rouler en 2021. D’autres éventuelles augmentations suivront dans les années à venir. Il s’agit d’une étape très importante dans la prévention du tabagisme.
 
Pour Suzanne Gabriels, expert en prévention Tabac  :"La Fondation contre le Cancer se tient prête jour après jour, année après année, à aider les fumeurs à arrêter de fumer. Et nous ne sommes pas seuls : tous les tabacologues de ce pays, infirmières, médecins, pharmaciens, etc. y contribuent. Au nom de tous les professionnels de santé qui sont dans la ligne de mire, non seulement pour le COVID-19, mais aussi pour cette autre pandémie qu'est le tabagisme, nous demandons maintenant aux gouvernements de faire des efforts supplémentaires pour les mesures de sevrage tabagique. Fumer est une dépendance et ce problème ne se résoudra pas tout seul ! Si nous voulons que les générations futures soient non-fumeurs, alors la génération actuelle de fumeurs et certainement les parents fumeurs ont besoin de plus d'aide et d'encouragement."
 
 
La Fondation contre le Cancer lance donc un triple plaidoyer :
  • Premièrement, le remboursement des substituts nicotiniques, comme c’est déjà le cas au Royaume-Uni et en France. Depuis 2010, Tabacstop rembourse 6 semaines de thérapie de substitution nicotinique pour les fumeurs à faibles revenus qui sont suivis dans le cadre du coaching Tabacstop.
  • Deuxièmement, davantage de ressources pour les aides au sevrage tabagique et l’intégration des aides au sevrage tabagique dans les hôpitaux. Car ce sont les hôpitaux qui constituent un point d’ancrage important pour atteindre différents groupes cibles.
  • Troisièmement, le financement de campagnes efficaces de sevrage tabagique destinées au grand public, telles que Le Mois sans Tabac, une campagne
    incitant de manière positive les fumeurs à arrêter de fumer pendant un mois complet pour espérer arrêter sur le long terme.
Facebook live Tabacstop 20 mai 2021
Pour l’édition 2021 de la Journée Mondiale sans Tabac du 31 mai l’OMS ainsi que l’AVIQ et les membres du Plan Wallon sans Tabac vont mettre en avant l’engagement à arrêter de fumer. Une semaine sans tabac s’organisera du 17 au 23 mai 2021, avec différents événements.
 
Dans ce contexte, Tabacstop organisera le 20 mai de 13h à 14h un webinaire avec ses experts : Dr Véronique Le Ray, directeur médical de la Fondation contre le Cancer et Marie Carole Tassignon, tabacologue à Tabacstop, ainsi que des témoins. 
Informations sur le site:www.tabacstop.be