Covid-19: Arrêter de fumer diminue le risque de développer une forme sévère de la maladie

Stoppen met rokenVendredi, 20 Mars 2020

En cette période éprouvante d’épidémie sans précédents, chacun essaye de se protéger et de protéger les autres. Pour les fumeurs, arrêter de fumer serait l'une des meilleures choses à faire dès maintenant pour prendre rigoureusement les meilleures précautions contre la menace du coronavirus. Cependant, nous sommes conscients que cette période d'incertitude et d'anxiété rend le sevrage tabagique encore plus difficile. Mais en tant que fumeur, vous n’êtes pas seul: La Fondation contre le Cancer vous propose une aide adaptée via son service Tabacstop.be.

Une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medecine  a révélé en observant les données chinoises sur le coronavirus qu'il existe un lien entre le tabagisme et le risque de développement d'une forme plus sévère de Covid-19. Nous ne pouvons pas en conclure que les fumeurs attraperont le coronavirus plus rapidement que les autres, mais s’ils sont infectés, les risques d’une forme grave sont plus grands. Cette étude prouve que les fumeurs sont plus à risque de développer des complications qui l’obligeront à avoir recours à la respiration artificielle, voire la réanimation.

Pourquoi les fumeurs sont-ils plus susceptibles de développer une forme sévère de COVID-19?

On sait depuis longtemps que le tabagisme endommage les cils dans les voies respiratoires. Le mouvement de ces cils est nécessaire pour éliminer la poussière, les bactéries, les virus et le mucus des voies respiratoires. Lorsque les cils sont confrontés à la fumée,ils sont paralysés ou endommagés, et cet important mécanisme de protection s'arrête.  

Mais il y a de bonnes nouvelles! Même après quelques jours d'arrêt du tabac, ce mécanisme de protection commence à se réparer  et vous pourrez mieux récupérer en cas d’infection. C'est déjà un argument solide pour arrêter de fumer.

Arrêtez de fumer pour vous et pour les autres

Dr Anne Boucquiau, porte-parole  en prévention du tabac à la Fondation contre le cancer: «Plus que jamais, nous recommandons aux fumeurs d'arrêter de fumer pour que leur organisme résiste de manière optimale aux infections. La crise sanitaire est une bonne motivation pour arrêter de fumer, pour vous même et pour les autres. "

  •  Pour vos proches

Si vous êtes fumeur et en confinement, vous aurez peut-être encore plus envie de fumer pour tromper l’ennui ou chasser l’angoisse. Vous devez savoir que le tabagisme passif est probablement aussi susceptible d'augmenter les risques de développer une forme plus sévère du coronavirus, en plus des autres dommages qu'il provoque.

  • Pour les soignants

Les médecins, les infirmières et les autres prestataires de soins font tout pour que tout le monde traverse cette crise de manière aussi sûre et saine que possible. L'arrêt du tabac aide également à améliorer les maladies cardiaques et pulmonaires, la cicatrisation des plaies et de nombreux autres problèmes de santé qui continuent de coexister avec Covid-19.

Tabacstop continue à vous offrir ses services

Pendant cette période de «lockdown», de nombreux services sont obligés de fermer leurs portes et de reporter leur offre ou leurs prestations à une date ultérieure. Cela ne s'applique pas à Tabacstop. Notre service continue de fonctionner à plein régime. Avec Tabacstop, il n'y a aucun risque de transmission du virus, car nous travaillons uniquement en ligne (www.tabacstop.be) et par téléphone (0800 111 00). Et bien sûr, même si vous ne vous sentez pas prêt à arrêter, nos tabacologues sont toujours disponibles pour répondre à toutes vos questions concernant les risques de fumer et l’aide au sevrage.

La Fondation contre le Cancer demande au gouvernement d’inclure le sevrage tabagique dans les recommandations de prévention contre le Covid-19.

Se laver les mains, garder ses distances, annuler des réunions ... sont des actes indispensables pour freiner la propagation du coronavirus. Mais pour les fumeurs, à cette liste de conseils de prévention s’ajoute également l'arrêt du tabac. 

En cas d'arrêt tabagique, utilisez toute l'aide disponible. Faites-vous conseiller et accompagner par un spécialiste. Il vous aidera en vous proposant éventuellement l'utilisation de substituts de nicotine.

Tabac et covid-19 - Organisation Mondiale de la Santé