Deux mesures pour protéger nos jeunes contre le tabac | Fondation contre le Cancer

Deux mesures pour protéger nos jeunes contre le tabac

KinderenLundi, 6 Mai 2019

La Chambre a adopté à l’unanimité un projet de loi interdisant la vente de tabac aux mineurs. Jusqu’ici, la vente de tabac était interdite aux jeunes de moins de 16 ans.

Deux projets de loi visant à décourager le tabagisme ont été adoptés à la Chambre. L'âge limite pour acheter du tabac a été relevé de 16 à 18 ans. La deuxième proposition interdit de fumer dans la voiture en présence de jeunes moins de 16 ans. La législation s'appliquera également à l’e-cigarette qui est soumise au même régime que les autres produits du tabac.

Relever l'âge de la vente du tabac

Jusqu'à aujourd'hui, la Belgique était le seul pays en Europe où les cigarettes étaient encore vendues aux jeunes entre 16 ans et 18 ans. Cette loi était défavorable pour la santé de ces jeunes. En effet, le cerveau des jeunes est encore en plein développement. Ce n'est qu'à l'âge de 23 ans que le cerveau est complètement développé.

Les études montrent que plus tôt les jeunes commencent à fumer, plus vite ils deviennent dépendants de la nicotine et plus il est difficile d'arrêter par la suite. La majorité des fumeurs (90 %) ont commencé à fumer avant l'âge de 18 ans.

L’augmentation  de la limite d’âge réduira l'âge auquel les jeunes commencent à fumer et le risque de dépendance rapide au tabac.

Interdiction de fumer dans les voitures avec des mineurs

En Belgique, il sera également interdit de fumer dans la voiture en présence de jeunes de moins de 16 ans. En fumant dans la voiture, les jeunes de moins de 16 ans sont exposés à des concentrations plus élevées de substances cancérigènes. Il ne suffit pas d'ouvrir la fenêtre de la voiture pour échapper à ces substances.

La Flandre a récemment introduit une interdiction similaire pour les jeunes de moins de 16 ans. En Wallonie, l'interdiction s'appliquait déjà aux jeunes de moins de 18 ans. Grâce à cette mesure fédérale tous les jeunes de moins de 16 ans  sont protégés du tabagisme passif dans la voiture.

Ensemble de mesures de lutte contre le tabagisme

Les propositions législatives adoptées font partie d'un ensemble de mesures visant à protéger les jeunes du tabac. La Fondation s’en réjouit ; cela cadre parfaitement avec le concept de Générations sans Tabac lancé en janvier 2019 par la Fondation et les autres membres de l’Alliance.

Mais le combat n’est pas fini ; d’autres mesures restent à prendre pour lutter contre ce fléau.

Cette législature a déjà approuvé les paquets de cigarettes neutres, on attend bien entendu une mise en application rapide. Mais il reste encore du travail pour les politiciens. Seule une augmentation plus forte du prix des produits du tabac, une interdiction totale de la publicité et une interdiction d'afficher et la restriction des points de vente permettront d'atteindre cet objectif.

Toutes ces mesures sont importantes pour avoir une efficacité suffisante et le prochain gouvernement devra adopter une politique anti-tabac ferme pour y arriver.

N’oublions pas que l’industrie du tabac est extrêmement puissante et utilise toutes les stratégies pour recruter de nouveaux consommateurs, surtout parmi nos jeunes. Protégeons-les !

Source :