Et si on faisait plus ample connaissance ?

Lundi, 25 Avril 2022

 

Bien chers lecteurs, donateurs, amis et sympathisants de la Fondation contre le Cancer,

Notre newsletter fait peau neuve et je voulais saisir cette occasion pour vous remercier de nous suivre, et vous faire part de ce qui nous inspire et nous anime au quotidien à la Fondation contre le Cancer.

Il y a quelques semaines, nous avons organisé un évènement qui a réuni près de 500 personnes avec pour objectif de permettre aux citoyens de rencontrer le monde scientifique. A cette occasion, nous avons mis à l’honneur un certain nombre de chercheurs belges qui, grâce au financement de la Fondation contre le Cancer – donc grâce à vous  mènent à bien des projets prometteurs, en recherche fondamentale, translationnelle ou clinique.

De plus en plus de cancers, mais des chances de guérison qui augmentent…

Et c’est bien là le paradoxe ! En Belgique, le nombre – déjà élevé – de cancers est en constante augmentation, tant en raison du vieillissement de la population qu’à cause de facteurs liés aux modes de vie. Mais en même temps, le taux de guérison augmente chaque année grâce notamment à la qualité de nos chercheurs.

… grâce à la recherche…

Autre paradoxe : alors que le soutien financier à la recherche est fondamental si on veut, dans les années futures, continuer à voir davantage de patients guérir de cette maladie, on constate que des organisations indépendantes comme la Fondation contre le Cancer assument aujourd’hui près de 50% des financements en recherche académique.

…à la prévention et à l’accompagnement

Paradoxe également, quand on estime que 30 à 50% des cancers pourraient être évités par une politique de prévention digne de ce nom qui devrait être guidée par la volonté de faire changer les habitudes qui favorisent le développement de la maladie, et d’encourager la participation aux dépistages pour certains cancers. Force est de constater le manque d’efforts et d’investissements en la matière. Or, une véritable politique de prévention pourrait faire la différence.

Paradoxe enfin, car le nombre toujours plus important de personnes atteintes de cancer entraine des besoins spécifiques en matière d’accompagnement, durant et après les traitements. Ces besoins sont actuellement trop souvent pris en charge grâce à la bonne volonté de bénévoles ou de structures que nous nous devons d’aider.

Gommer les paradoxes

Vous l’aurez compris, ce qui inspire chaque jour les collaborateurs de la Fondation contre le Cancer, c’est de gommer ces paradoxes et de faire en sorte que le cancer, première cause de mortalité en Belgique, loin devant toute une série d’autres sujets hautement médiatisés, devienne une priorité, pour les années futures.  

Par cette newsletter, nous souhaitons vous informer mais également vous avoir à nos côtés, car vous pouvez contribuer à faire bouger les lignes, en nous soutenant bien sûr, mais aussi en partageant nos messages et nos campagnes, ou en participant à nos évènements !

Et surtout, n’hésitez pas à parcourir notre site ou à contacter nos services – Cancerinfo ou Tabacstop – qui se feront toujours un plaisir de vous orienter, quelles que soient les circonstances.

Je vous en remercie d'avance et prenez soin de vous.

Benoît Koerperich

Directeur général de la Fondation contre le Cancer