‘Grants Cancer Prevention Research’ - La Fondation contre le Cancer finance 7 projets de recherche en prévention

Vendredi, 17 Juin 2022

Environ 40 % des cancers seraient évitables si on menait des campagnes de prévention efficaces!

La Fondation contre le Cancer finance 7 projets de recherche en prévention

Face à l'augmentation constante du nombre de cancers en Belgique, et l'évidence que la prévention peut changer la donne, la Fondation contre le Cancer a décidé d'investir de manière conséquente dans ce domaine, par le financement de projets de recherche. Elle a donc lancé le 25 octobre dernier son premier appel à projets pour des Grants de recherche en Prévention. 

La prévention est l’une des 3 missions de la Fondation contre le Cancer, avec le financement de la recherche scientifique et l’accompagnement des patients. La prévention est essentielle, surtout quand on sait combien certains comportements favorables à la santé pourraient réduire le nombre annuel de cancers. On parle en Belgique de près de 28 000 cas !

Investir  pour des travaux de recherche en prévention primaire et secondaire 

En prévention primaire, les recherches visent à réduire l’impact des facteurs de risques connus tels que le tabagisme, l'alcool, le surpoids, le manque d'activité physique, ou une alimentation peu équilibrée, l’exposition aux UV, et à améliorer la couverture vaccinale pour les traitements préventifs dont l’efficacité est démontrée dans la prévention de certains cancers.

En prévention secondaire, il s’agit d’explorer les pistes d’amélioration des dépistages existants ou de développer de nouveaux types de dépistages pour des personnes exposées à des risques particuliers. La participation aux programmes de dépistage peut sauver des vies grâce à la détection précoce de certains cancers.

1 737 152 € seront consacrés en 2022 aux 7 projets de recherche les plus prometteurs.

Pour cette première édition, 16 projets ont été soumis, parmi lesquels 7 ont été retenus par un jury national d’experts indépendants. Le montant a été réparti entre ces différents projets qui doivent être réalisés dans un délai d'un à deux ans. Deux projets se concentrent sur la prévention primaire, les 5 autres portent sur la prévention secondaire.

Les projets en matière de prévention primaire

  • Le projet de la VUB en partenariat avec UGent et le Vlaams Instituut Gezondleven concerne le développement, la mise en œuvre et l'évaluation d'une intervention nutritionnelle multi composante auprès d'étudiants de l'enseignement supérieur.
  • Une étude expérimentale pour prévenir le tabagisme chez les adolescents sera menée par l’UCLouvain. 

Les projets en matière de prévention secondaire

  • L’ULiège en collaboration avec Sciensano a introduit un projet qui traite de l'efficacité des stratégies visant à atteindre les femmes qui ne participent pas au dépistage régulier du cancer du col de l'utérus, en offrant des kits de collecte d'urine pour le test HPV plutôt que des lettres d'invitation classiques.
  • L'UGent en coopération avec le Centre de détection du cancer et l'UA avec la Thomas More Mechelen-Antwerpen vzw ont introduit des projets concernant la promotion du dépistage du cancer du sein chez les femmes sous-dépistées ayant de faibles connaissances en matière de santé, via des travailleurs de la santé en Flandre pour le projet de l’UGent, ou via des rappels personnalisés dans le cas du projet de l’UA.  
  • L’UA travaillera également sur un projet qui vise à cibler les (ex-)fumeurs à haut risque pour dépister le cancer du poumon.
  • Un projet de la KULeuven en collaboration avec l’institut Jules Bordet propose une approche innovante de la prévention secondaire pour la surveillance et la détection précoce des personnes atteintes du syndrome de cancer héréditaire (TP53) dont les risques de développer un cancer sont extrêmement élevés (70 à 100 %

« Notre projet vise à améliorer la mise en œuvre et l'efficacité des politiques de prévention du tabagisme dans les écoles et, en conséquence, à prévenir le tabagisme chez les adolescents. Nous voulons y parvenir en faisant évoluer les normes au sein de chaque école, en promouvant un environnement sain, en impliquant toutes les parties prenantes et en fournissant aux écoles les outils nécessaires. Le soutien financier de la Fondation contre le Cancer permettra de continuer les travaux que l’Institut de Recherche Santé et Société de l'UC Louvain mène depuis plus de 10 ans sur ce sujet, jusqu’ici avec des fonds européens.  En effet, Le financement de la recherche en prévention et promotion de la santé est très pauvre en Belgique en général et du côté francophone en particulier. Cette aide est donc particulièrement bienvenue. »

Prof. Vincent Lorant, UC Louvain

 

Cliquez ici pour découvrir les lauréats.