La Fondation contre le Cancer crée une plateforme nationale pour les maisons d’accompagnement

InloophuisMercredi, 18 Août 2021

Une reconnaissance officielle du rôle de ces structures, essentielles dans le trajet de soins des patients en oncologie

Au-delà du traitement médical, la prise en charge psychosociale est au moins aussi importante dans le trajet de soins oncologiques des personnes atteintes d'un cancer. Le soutien aux patients fait partie des 3 missions fondamentales de la Fondation contre le Cancer. Celle-ci prend le pouls sur le terrain et déploie les personnes, les ressources et le temps nécessaires pour soutenir les projets qui accompagnent au mieux les patients. Avec pour objectif que ces projets puissent fonctionner de manière autonome dans les meilleures conditions possibles.

Pour la Fondation contre le Cancer, le rôle des maisons d'accompagnement est donc particulièrement important. Les personnes atteintes d'un cancer peuvent y bénéficier de soins, rencontrer d'autres malades et participer à des activités afin de reprendre des forces et de retrouver confiance et sérénité. La Fondation a donc pris l’initiative de mettre en place une Plate-forme nationale afin de travailler avec elles à une reconnaissance officielle de ces structures essentielles dans le processus de soins aux personnes atteintes de cancer. 23 maisons d'accompagnement belges participent déjà à ce projet.

Une plateforme nationale

Pour l'instant, ces maisons d'accompagnement travaillent de manière tout à fait autonome et indépendante, sans aucune aide gouvernementale. Avec la plateforme nationale, la Fondation contre le Cancer veut renforcer la position de ces structures, faciliter leur fonctionnement optimal de manière collaborative et travailler avec elles à constituer un dossier de lobbying en vue d'obtenir leur reconnaissance officielle.

Ce dossier de lobbying rassemblera des données quantitatives et qualitatives sur le fonctionnement et l'impact des maisons d'accompagnement pour les personnes atteintes de cancer. Cela donnera d'une part une bonne vue d'ensemble de leur propre fonctionnement et d'autre part un aperçu des besoins des patients et des visiteurs des maisons. Ces résultats constitueront la base importante du dossier de lobbying.

La Fondation contre le Cancer souhaite également financer un certain nombre d'activités au sein des maisons d’accompagnement.

"Les maisons mieux-être offrent un lieu plein de vie et un temps suspendu entre les traitements pour mieux les tolérer et après ceux-ci pour reprendre confiance et garder du lien quand le rythme des visites à l'hôpital se ralentit . Les activités sont multiples et prennent soin du corps et de l'esprit bien au-delà de la maladie avec un impact prouvé sur celle-ci : méditation, sophrologie, exercices physiques, soins esthétiques, ateliers créatifs et bien d'autres encore ... Les sourires, les rires ou simplement un moment paisible ne sont jamais loin."

- Dr Vincent Verschaeve - Oncologue référent pour la MME du Grand Hôpital de Charleroi.

La Fondation contre le Cancer prévoit un plan quinquennal

L'élaboration d'un dossier de lobbying bien étayé s'inscrit dans un plan quinquennal. La Fondation contre le Cancer souhaite prévoir suffisamment de temps pour un échange exhaustif d'expériences et un transfert de connaissances. Cela permettra de prendre de meilleures décisions. Au cours des cinq prochaines années, les différents participants à cette plateforme nationale collaboreront en groupes de travail sur le dossier de lobbying, le soutien financier et la coopération mutuelle.

En 2021, ce seront la création de la plateforme nationale ainsi qu’un plan budgétaire qui démarreront le projet. En 2022, le fonctionnement des groupes de travail sera optimalisé. En 2023 et 2024, les données seront mises en commun et le dossier du lobbying prendra forme. Enfin, en 2025, le travail effectif de lobbying pourra démarrer.

La Fondation contre le Cancer a déjà réuni 23 maisons d’accompagnement

Actuellement, on compte parmi les participants 11 maisons d'accompagnement en Flandre, 10 en Wallonie et 2 en région bruxelloise mais tout le monde est le bienvenu, y compris les maisons qui démarrent leurs activités cette année.