La Fondation contre le Cancer se réjouit de voir la Région Wallonne lancer le dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus | Fondation contre le Cancer

La Fondation contre le Cancer se réjouit de voir la Région Wallonne lancer le dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus

La Fondation contre le Cancer se réjouit de voir la Région Wallonne lancer le dépistage gratuit du cancer du col de l’utérusVendredi, 10 Janvier 2020

En Belgique, 640 femmes ont appris en 2018 qu'elles étaient atteintes d'un cancer du col utérin et 235 femmes sont décédées de la maladie. Cela fait du cancer du col de l’utérus le 4e cancer le plus  fréquents chez les jeunes femmes dans notre pays.

Ce 8 janvier, la ministre wallonne en charge de la Santé, Christie Morreale vient d’annoncer que l'appel à projets initié en juin dernier pour mettre en place un programme "structuré et gratuit" de prévention du cancer du col de l'utérus en Wallonie est désormais sur les rails. Pour mener à bien le projet pilote d’un budget de 1.5 millions d’euros c’est un consortium réunissant le CHU de Liège, le CHR de Namur et le Grand Hôpital de Charleroi, qui vient d'être sélectionné.

LE DEPISTAGE, UNE DES 3 PRIORITES DE L’OMS POUR METTRE UN TERME AU CANCER DU COL DE L’UTERUS

En 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait lancé un appel mondial destiné à mettre un terme au cancer du col de l’utérus comme un problème de santé publique. Le dépistage état l’une des 3 priorités avec les vaccinations avant l’âge de 15 ans et le traitement rapide des lésions constatées et indiquant un stade précurseur du cancer du col utérin

EN WALLONIE ET A BRUXELLES, LE NOMBRE DE DEPISTAGES EST EN BAISSE, IL ÉTAIT TEMPS D’AGIR !

Selon un rapport publié en décembre dernier par l'Agence intermutualiste (AIM), le nombre de dépistages du cancer du col de l'utérus a diminué d'au moins 25% entre 2008 et 2017. La proportion des femmes entre 25 et 64 ans qui ont effectué un frottis du col de l'utérus au cours de ces trois dernières années est passée respectivement de 65% à Bruxelles et 64% en Wallonie en 2008, à 46% et 48% en 2017.

“La Fondation contre le Cancer a consacré 20.000 euros pour apporter son soutien à l’étude “Impact of Human Papillomavirus vaccination on cervical cancer incidence” réalisée par Marc Arbyn, spécialiste belge internationalement reconnu de ce sujet, travaillant au Centre du cancer de Sciensano. La Fondation investit dans la recherche pour que nous puissions continuer à enregistrer des progrès. Cette étude a mis en lumière la nécessité d’une approche intégrée de la prévention au moyen de la vaccination et du dépistage. »