La suppression totale des présentoirs et de toute référence au tabac dans les points de vente : un objectif à court terme pour la Fondation contre le Cancer

La suppression totale des présentoirs et de toute référence au tabac dans les points de vente : un objectif à court termeMardi, 10 Décembre 2019

Il y a deux ans, Kruidvat a annoncé son intention de cesser de vendre des produits du tabac dans ses enseignes. Son objectif était de décourager le tabagisme chez les jeunes. Kruidvat a été le premier grand distributeur d’Europe à prendre cette importante décision. Le retrait des produits a été progressif et arrive à son terme, fin 2019.

« Chaque semaine, nous accueillons de nombreuses familles et nous voulons empêcher la consommation de tabac chez les nouvelles générations, en arrêtant la vente de produits du tabac. Nous avons pris cette décision car la santé est un enjeu important pour de nombreux consommateurs, et elle prend également une place de plus en plus importante  dans nos magasins. La vente de produits du tabac ne correspond pas à cela », explique Bert Verhoef, directeur de Kruidvat Belgique.

Qu’en pensent les consommateurs belges ?

Une initiative saluée par la Fondation contre le Cancer, car elle rencontre les conclusions des enquêtes sur le tabac menées chaque année qui révèlent que les Belges sont de plus en plus favorables aux mesures anti-tabac. Lors de l’enquête 2019, la population belge a été interrogée sur l'initiative Kruidvat. 8 personnes sur 10 ont trouvé la démarche positive. Et plus remarquable, 63% des fumeurs se sont prononcés en faveur de cette initiative.

Une belle avancée du secteur privé, quand les initiatives politiques sont à la traine

Pour la Fondation contre le Cancer, cette démarche est extrêmement importante et représente un signe que les choses commencent à bouger. Malheureusement, au cours des dernières années, les avancées dans ce sens ont été rares du côté politique.

La Fondation préconise donc l'adoption de mesures politiques supplémentaires :

  • Une forte diminution du nombre de points de vente de tabac via :
    • L’interdiction immédiate de vendre des produits du tabac au moyen de distributeurs automatiques ;
    • L’arrêt de la vente dans les supermarchés
    • La cessation immédiate des ventes dans les magasins de nuit       
  • L’instauration d’une interdiction totale de la publicité et d’une interdiction d'affichage dans les points de vente restants, ainsi qu'une mention obligatoire d'informations anti-tabac
  • L’interdiction d’exposer à la vue du consommateur, les produits de tabac qui sont mis en vente

Et les citoyens interrogés suivent ! A côté d’un grand support parmi les Belges pour ces différentes mesures, il y a déjà 45% de la population et 22% des fumeurs qui sont favorables à une interdiction totale de la vente des produits du tabac.

Il y a urgence et une grande opportunité !

Il y a déjà eu plusieurs propositions législatives concernant les points de vente des produits du tabac. Par exemple, des propositions visant à interdire la publicité sur le tabac dans les kiosques à journaux où, à titre exceptionnel, certaines formes de publicité sur le tabac sont encore autorisées. L'interdiction de vendre des cigarettes dans les supermarchés ou les magasins de nuit a également été débattue au Parlement fédéral.

Avec le nouveau projet de loi du 5 décembre 2019, Catherine Fonck (CDH) demande l'interdiction de présenter des produits du tabac aux yeux des consommateurs ou de proposer des cigarettes via des distributeurs automatiques.

La Fondation contre le Cancer soutient cette démarche de Catherine Fonck « Si les politiciens ne sont pas prêts à supprimer rapidement le tabac dans les enseignes de la grande distribution nous leur demandons au moins de se dépêcher pour la suppression totale des présentoirs et de toute référence au tabac dans chaque point de vente » commente Suzanne Gabriels, expert en Prévention tabac à la Fondation contre le Cancer, qui en l'absence d'un gouvernement fédéral, appelle les députés et les partis à approuver le projet de loi de Catherine Fonck à une large majorité. « Un large soutien de la population nécessite un large soutien de ses représentants ! »

Les fumeurs qui souhaitent se faire aider pour arrêter de fumer peuvent contacter gratuitement Tabacstop (0800 111 00 ou www.tabacstop.be), service d’aide à l’arrêt tabagique de la Fondation contre le Cancer, avec le soutien des autorités.