L'Alliance pour une Société sans Tabac appelle le gouvernement De Croo à accélérer la lutte contre le tabac

Alliantie voor een Rookvrije SamenlevingJeudi, 1 Octobre 2020

La coalition Vivaldi s'engage à conduire une politique anti-tabac globale et forte. L’objectif d'une génération sans tabac y est explicite et à cet égard important. De plus, le nouveau gouvernement s'est engagé à réduire significativement l'écart de santé et le nombre de décès évitables, notamment dus au tabac. L'Alliance pour une Société sans Tabac se réjouit que de ces ambitions dans l'accord de coalition : elles sont une bonne base pour faire  avancer la lutte contre l'épidémie de tabagisme. Il reste en effet encore beaucoup de travail. L'Alliance appelle le nouveau Ministre de la Santé Frank Vandenbroucke à élaborer en concertation un plan anti-tabac d’envergure.

Parvenir à une génération sans tabac nécessite plus que quelques mesures ponctuelles. Cela ne peut être réalisé qu'avec un plan antitabac global et cohérent avec des objectifs clairs.

Installer définitivement «générations sans tabac»

Pour l'Alliance pour une Société sans Tabac, une «génération sans tabac» signifie que les jeunes nés à partir de 2019 peuvent grandir dans un environnement sans tabac et ne jamais commencer à fumer. En 2037, nous aurions alors 0% de fumeurs parmi les jeunes. Dans la population générale, nous voulons réduire le nombre de fumeurs à un maximum de 5% d'ici là. Pour y parvenir, des objectifs intermédiaires ambitieux doivent être formulés. L'Alliance est heureuse que le nouveau gouvernement fédéral, en lien avec les Entités fédérées, souhaite poursuivre des objectifs de santé clairs et mette en place un système de surveillance.

Le gouvernement vise également explicitement à réduire fortement l'écart de santé et le nombre de décès évitables, ce qui sous-entend que la prévention du tabagisme et les conseils en matière de sevrage tabagique bénéficieront de plus d'attention au cours de la prochaine législature.

Besoin d'un plan intégrant un ensemble de mesures

Une augmentation substantielle des taxes sur le tabac doit être la priorité absolue d'un plan antitabac ambitieux. C'est la mesure la plus efficace selon la Banque Mondiale et l’OMS. Mais des taxes plus élevées sur les produits du tabac vont de pair avec une accessibilité accrue des services et médicaments pour permettre aux fumeurs d' arrêter de fumer. D'autres mesures sont également nécessaires, comme l'interdiction de l'exposition des produits du tabac dans les magasins et une réduction drastique du nombre de points de vente.

Collaboration et expertise

L'Alliance pour une Société sans Tabac est heureuse d'offrir son expertise et son expérience à la nouvelle équipe gouvernementale. Nous souhaitons un plein succès au Ministre de la Santé et des Affaires sociales, Frank Vandenbroucke et ne doutons pas de son enthousiasme et engagement. Cependant, le nouveau Ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, a aussi une responsabilité dans la lutte contre le tabac en ce qui concerne l’augmentation des taxes sur le tabac. Mais sur la base du principe de la santé dans toutes les politiques, beaucoup de  Cabinets peuvent  apporter leur contribution, tant au niveau fédéral que régional. Espérons que la volonté de cette nouvelle équipe de coopérer de manière constructive à tous les niveaux et de mettre en place un véritable programme de lutte contre le tabagisme puisse aboutir. La Fondation contre le Cancer, Kom op tegen Kanker, la Ligue Cardiologique Belge, le Fonds des affections respiratoires, le Service d’Étude et de Prévention du Tabagisme,  l’Observatoire de la Santé du Hainaut, le Vlaams Instituut Gezond Leven,  la Vlaamse Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding et le Gezinsbond ont hâte d'y assister.

Pour de plus amples informations

‘la lutte antitabac et à la première génération sans tabac’