Mode de vie et risques de cancer : les derniers résultats d’une étude en Grande Bretagne mettent en évidence un impact plus important que prévu !

Graphique Vendredi, 23 Avril 2021

 

70.428 nouveaux cas de cancers en 2018 en Belgique . Et ce chiffre tend à augmenter d’année en année en raison du vieillissement et de l’accroissement de la population. On sait pourtant, qu’en adoptant un mode de vie plus sain 40% de cancers seraient évitables, soit plus de28 000 chaque année ! Après le tabac, ce sont des facteurs nutritionnels qui ont le plus d’impact tant en matière de risque que par leur effet protecteur. Cette nouvelle étude le prouve à nouveau.

67 % de cas de cancer colorectal et 27% de cas de cancer du sein pourraient être évités : c’est énorme !

Une nouvelle étude financée par le WCRF (*)sur la population britannique a révélé que deux des formes les plus courantes de cancer, le cancer colorectal et le cancer du sein, sont plus faciles à prévenir que ce que les études précédentes avaient montré. L'étude a révélé que 67 % des cas de cancer colorectal chez les hommes et 60 % chez les femmes au Royaume-Uni pourraient être évités grâce à des facteurs liés au mode de vie. Elle a également révélé que les facteurs liés au mode de vie sont responsables de 27 % des cas de cancer du sein chez les femmes.

Leurs données montrent "qu'une consommation insuffisante de fibres alimentaires serait le facteur de risque le plus important pour les cas de cancer colorectal, responsable de 25 % des cas chez les hommes et de 32 % chez les femmes chaque année. Ensuite la consommation de viande transformée, qui est liée à 15 % des cas de cancer chez les hommes et à 10 % chez les femmes. Pour le cancer du sein, la consommation d'alcool est le facteur de risque le plus élevé chez les femmes, suivie par le surpoids et un faible niveau d'activité physique".  Prof Giovannucci, AMRC Open Research Platform, mars 2021.

La Fondation contre le Cancer fait de la prévention une de ses priorités, et les chiffres de cette étude confirment à quel point il est possible, en changeant quelques habitudes, de changer les courbes et les statistiques. Et les recommandations sont simples à mettre en œuvre et efficaces !

(*)https://www.wcrf-uk.org/uk/latest/press-releases/higher-number-bowel-and-breast-cancer-cases-can-be-prevented-through)