OCTOBRE ROSE

Jeudi, 30 Septembre 2021

En 2021 en Belgique, 5 ans après un diagnostic de cancer du sein, plus de 90% des patientes sont en vie!

La Fondation contre le Cancer contribue au quotidien aux avancées qui ont permis d’augmenter ce taux de survie, en finançant les projets prometteurs visant à ce qu’un jour ce cancer ne soit plus qu’une maladie chronique.

Au cours des 10 dernières années, des progrès considérables ont été fait. Alors que par le passé le diagnostic posé d’un cancer du sein sonnait comme une sentence de mort, on fait aujourd’hui face à la maladie avec énormément d’espoir et de perspectives pour traverser cette épreuve et retrouver une vie normale, le plus sereinement possible. Plusieurs des projets de recherche qui ont changé la donne et permis cet excellent taux de survie ont été financés par le Fondation contre le Cancer.

 

Améliorer le dépistage pour donner les meilleures chances de guérison

Le dépistage permet de détecter une lésion avant même l’apparition de signaux d’alarme, quels qu’ils soient. Un dépistage précoce entraine de bien meilleures chances de guérison, des traitements plus légers et mieux supportés.  L’avenir du dépistage est de pouvoir proposer des stratégies de suivi différenciées d’une personne à l’autre en fonction des risques individuels.

La Fondation contre le Cancer participe à l’étude « MyPeBS » et la finance à concurrence de 360.000€. Cette étude analyse le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. En fonction des antécédents individuels, de la densité mammaire et d’un éventuel risque génétique, elle classera les candidates au dépistage dans différentes catégories avec une stratégie de suivi spécifique pour chacune d’entre elles.

 

Permettre les avancées vers des traitements de plus en plus efficaces 

Au cours de ces 5 dernières années, la Fondation contre le Cancer a soutenu 25 projets pour un montant de près de 7,5 millions d’euros. Ces projets portaient notamment sur la détection précoce, le développement de biomarqueurs diagnostiques et prédictifs, les mécanismes de développement des métastases, la préservation de la fertilité, l’amélioration de traitements et la diminution des effets secondaires.

L'un de ces projets financés est mené par le Pr François Fuks, Directeur du Laboratoire d’Epigénétique du Cancer (ULB) et de l’ULB Cancer Research Center (U-CRC), et son équipe se focalisent sur la découverte d’un nouveau mécanisme du développement des cancers du sein et ouvrent la voie à de nouvelles perspectives diagnostiques et thérapeutiques, en particulier pour les patientes atteintes d’un cancer du sein agressif dit triple négatif.

Ces recherches devraient aboutir au développement de nouveaux outils visant la régulation de l’ARN, en vue de concevoir des traitements plus personnalisés et donc plus efficaces.

« Le financement de la Fondation contre le Cancer est indispensable pour nous permettre d’apporter des avancées importantes dans ce domaine. Nous espérons que nos recherches sur l’épigénétique de l’ARN aboutiront à une amélioration pour les patientes mieux dépistées, mieux diagnostiquées et mieux traitées. Nos recherches apportent de l’espoir grâce à des pistes inédites pour traiter le cancer par le biais de l’épigénétique de l’ARN ».

Pr François Fuks, Directeur du Laboratoire d’Epigénétique du Cancer (ULB) et de l’ULB Cancer Research Center (U-CRC)

Visite virtuelle du laboratoire du  Prof. François Fuks le mercredi 27 octobre à 19h00. Séance de questions-réponses en présence du Prof. François Fuks (ULB-Erasme) et du Dr Didier Vander Steichel, directeur médical et scientifique de la Fondation contre le Cancer. Le live via le lien:

cancer.be/nos-webinaires/focus-cancer-du-sein-agressif

Accompagner les patientes pendant et après un cancer du sein  

Devant des chiffres aussi encourageants sur la survie, il les patientes doivent envisager l’avenir de manière positive, tout en intégrant les habitudes de vie qui mettront toutes les chances de leur côté. Prendre soin d’elles, participer à des séances d’activité physique adaptées, surveiller leur alimentation pour garder un poids de forme et reprendre des forces, se préparer à un retour au travail en toute sérénité. Là aussi, en finançant des projets d’aide aux patients, la Fondation contre le Cancer intervient pour faire la différence.