Paquets de cigarettes neutre : Maggie s’y met ! | Fondation contre le Cancer

Paquets de cigarettes neutre : Maggie s’y met !

De tabaksindustrie komt alleen te staanLundi, 3 Juin 2019
Suzanne Gabriels, experte Prévention Tabac à la Fondation contre le Cancer
 

Chronique Journal du Médecin mai 2019

L’arrêté royal actant l’adoption du paquet neutre a été publié le 17 mai 2019 au Moniteur belge. « Retirer l’attrait de l’emballage des produits du tabac est très important dans la lutte contre le tabagisme », a déclaré la ministre de la Santé du gouvernement sortant, Maggie De Block.

Tous les produits se présenteront désormais dans un emballage peu attirant, de couleur vert-brun. La marque, le type et la quantité de produit seront les seules indications autorisées à figurer sur l’emballage, dans la même police de caractère standard pour toutes les marques. Le look sera désormais le même pour tous les produits du tabac : insignifiant ! La mention des risques pour la santé reste bien sûr obligatoire sur tous les emballages.

Quand seront-ils dans nos rayons ?

Ces nouvelles règles seront d’application pour tous les produits du tabac, à l’exception des cigares, que les fabricants commercialiseront à partir du 1er janvier 2020. Une période transitoire est prévue pour les détaillants qui bénéficieront d’un délai supplémentaire jusqu’au 31 décembre 2020 et pourront écouler leur stock de 2019 jusqu’à cette date. Il sera donc possible d’encore trouver en magasin des emballages tels que nous les connaissons aujourd’hui. Ils seront toutefois définitivement bannis au 1er janvier 2021.

Rendre le tabac moins attrayant pour dissuader de fumer

De nombreuses études ont démontré qu’un emballage standard et uniformisé diminuait l’attrait qu’exercent les produits du tabac, en particulier chez les jeunes. En 2010, à la demande de la Fondation contre le Cancer, l’université d’Anvers a mené une étude auprès des adolescents. Il en ressort que les paquets neutres dissuadent les jeunes de commencer à fumer. À partir de 2021, le paquet de cigarettes en tant qu’outil marketing ne sera heureusement plus d’actualité dans notre pays : un grand pas en avant vers une génération sans tabac !

La ministre De Block ne se laisse pas intimider

L’industrie du tabac a mené une longue et farouche opération de résistance et a sorti le grand jeu pour contrer ce projet. La technique utilisée — tenter de semer le doute sur l’utilité largement prouvée de la mesure — n’avait rien de nouveau en soi. Les pays qui avaient déjà introduit les paquets neutres, comme l’Australie et le Royaume-Uni, ont également été poursuivis en justice pour violation des droits intellectuels ou des accords commerciaux. Verdict après verdict, les juges ont systématiquement débouté les entreprises du tabac.

L’Organisation mondiale du commerce est même intervenue pour conseiller aux entreprises du tabac de cesser ces poursuites judiciaires. Le cabinet De Block ne s’est heureusement pas laissé décourager par l’offensive de l’industrie du tabac.

Un parcours mouvementé

En février 2015, lors d’une audience au parlement fédéral, les partenaires de la coalition s’étaient tous montrés réticents à cette mesure. La première ouverture était venue du CD&V, avec une proposition de la députée Els Van Hoof fin 2015. Le vent a également tourné après la publication en juin 2018 du volumineux rapport de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et des suites de la pression croissante exercée par l’Alliance pour une Société sans Tabac.

Au niveau du calendrier, la décision n’a tenu qu’à un fil... La Belgique n’a en effet entamé que très tardivement la procédure de notification européenne. Toutes les étapes ultérieures — Conseil d’État, avis de l’OMC, signature de trois ministres (De Block, Peeters et Ducarme) et enfin du Roi — ont été franchies dans la foulée. C’est donc avec soulagement que nous bouclons ce dossier, qui trouve sa conclusion dans la toute dernière ligne droite avant les élections et dix ans après le début de l’étude de l’université d’Anvers... Une nouvelle qui mérite d’être fêtée comme il se doit !