Plus de 300 personnes atteintes d’un cancer pourront avoir des enfants grâce à l’oncofreezing

OncofreezingVendredi, 6 Avril 2018

La ministre de la Santé publique Maggie De Block a décidé de rembourser intégralement l’oncofreezing pour les personnes atteintes d’un cancer. Pratiquée avant un traitement contre le cancer, cette technique consiste à congeler et conserver du matériel reproductif afin de l’utiliser plus tard.

L’oncofreezing est un progrès majeur dans la lutte contre le cancer car la fertilité peut être gravement affectée par certains traitements. Cette technique permet aux personnes de concevoir des enfants au terme de leur thérapie. « Les patients doivent pouvoir se concentrer à 100 % sur leur guérison. S’ils veulent ensuite avoir des enfants, c’est désormais possible grâce à l’oncofreezing », explique Maggie De Block.

Comme l’oncofreezing est un procédé onéreux qui effraie de nombreux patients, la ministre de la Santé publique Maggie De Block a décidé l’année dernière d’en autoriser le remboursement intégral pour deux groupes de patients : les personnes sur le point de subir un traitement lourd et les femmes qui souhaitent se faire enlever les ovaires à titre préventif. La ministre examine par ailleurs la possibilité d’étendre ce remboursement à d’autres groupes de personnes.

En neuf mois, 303 personnes atteintes d’un cancer et désireuses de procréer ont déjà fait congeler leurs ovules ou leur sperme via la technique de l’oncofreezing. Il s’agit essentiellement de patients jeunes appelés à subir un traitement lourd.

La Fondation applaudit la décision de la ministre De Block et espère que cette initiative aidera de nombreuses personnes.

Source : communiqué de presse de Maggie De Block