Quand le mythe du verre de vin quotidien pour la santé s’effondre… | Fondation contre le Cancer

Quand le mythe du verre de vin quotidien pour la santé s’effondre…

Mercredi, 29 Août 2018

L’information n’est pas un scoop, mais elle a été confirmée une fois encore dans une grande revue scientifique internationale : un seul verre d’alcool par jour nuit déjà à la santé… Plusieurs centaines de chercheurs à travers 195 pays, financés par la Fondation Bill et Melinda Gates, ont voulu préciser ce risque. Ils ont étudié des données recueillies entre 1990 et 2016 et en ont conclu que la consommation d’un seul verre d’alcool par jour augmente le risque de développer l’une des 23 pathologies, dont le cancer, de 0.5%. Ce chiffre grimpe déjà à 7% pour deux consommations quotidiennes. De plus, le poids de chacune de ces maladies varie, et le cancer fait partie de celles qui sont le plus favorisées par la consommation d’alcool ! Selon cette étude, chez les plus de 50 ans, plus d’un quart des décès causés par l’alcool sont attribuables à différents cancers chez les femmes ; chez l’homme, c’est près d’un sur cinq…

Source : The Lancet, Published Online. August 23, 2018.  Alcohol use and burden for 195 countries and territories, 1990–2016: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016 http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(18)31310-2

Commentaire de la Fondation contre le Cancer

Une grande partie de la population ignore que l'alcool peut causer des cancers. Pourtant, sa consommation fait augmenter le risque de développer divers types de cancers : bouche, gorge, larynx, œsophage, estomac, foie, sein (chez la femme) ou encore colorectal. Chaque année dans le monde, l’alcool serait responsable de minimum 4% des nouveaux cas de cancers, et 12,5% de tous les décès liés à l’alcool seraient causés par un cancer.

Le mythe d’un verre du vin quotidien favorable à une bonne santé cardiovasculaire ne donc tient plus. Car si le vin a un effet bénéfique sur nos artères dans une certaine mesure, ce bénéfice est très vite contrecarré par l’augmentation du risque de cancer et d’autres maladies ! N’envisager qu’un aspect de la question n’est donc pas suffisant.Car un verre de vin, cela reste une unité d’alcool (10g), au même titre qu’un verre de bière ou de vodka ! Et l’alcool peut augmenter le risque de cancer, quelle que soit la fréquence de consommation.

A la Fondation contre le Cancer, nous sommes conscients qu’il est illusoire de détourner complètement les Belges de l’alcool, très ancré culturellement. Mais nous conseillons aux personnes qui n’en consomment pas de ne pas commencer à en boire « pour leur santé » et, aux personnes qui en consomment déjà, d’en limiter le plus possible le nombre de verres par semaine. 

Les recommandations nationales belges (2016) indiquent un verre par jour maximum pour les femmes et deux pour les hommes, mais aucun pour les jeunes  et pour les femmes enceintes ou souhaitant l’être, ainsi que pour les femmes qui allaitent.

Pour vous aider à prendre conscience de votre propre consommation, la Fondation contre le Cancer organise chaque année une campagne médiatique intitulée « Tournée Minérale ». Un mois sans alcool, histoire de voir si vous pouvez vous en passer… Et pour faire la fête, vous pouvez tester nos Mocktails