La consommation de flavonoïdes, c'est-à-dire de fruits et légumes, présente de nombreux avantages. Cependant, il y a deux points importants à souligner :

Une étude danoise récente démontre les bénéfices de la consommation de flavonoïdes, réduisant les taux de mortalité pour certaines maladies

Een recente Deense studie toont een verband tussen de consumptie van flavonoïden en een lagere kans op sterfteJeudi, 31 Octobre 2019

Résumé

De nombreuses recherches ont été menées sur la relation entre les flavonoïdes (antioxydants naturellement présents dans certains aliments végétaux) et le risque de certaines maladies. Habituellement, un effet protecteur est étudié. Cette nouvelle étude est intéressante d'une part parce qu'elle est très bien conçue, et d'autre part parce que les chercheurs sont très clairs dans le résultat : oui, il y a un effet protecteur confirmé, mais l'effet du sevrage tabagique est encore beaucoup plus important.

Que sont les flavonoïdes ?

Les flavonoïdes sont des composants naturels des plantes. Ils ont un effet antioxydant et donnent de la couleur aux légumes et aux fruits. Outre les fruits et légumes, les fruits à coque, le thé, le chocolat et le vin rouge (dans ce cas dérivés du raisin) contiennent également des flavonoïdes. Ils sont également proposés sous forme de complément alimentaire.

Qu'a montré cette étude ?

56 048 Danois ont communiqué leurs habitudes alimentaires de l'année qui a précédé le début de l'étude au moyen d'un questionnaire de fréquence alimentaire. L'apport en flavonoïdes a été calculé, entre autres, à l'aide d'une base de données portant sur la composition des aliments. Les participants ont été suivis pendant 23 ans, et les raisons des décès ont été analysées, et l’émigration prise en compte via le registre danois.

Il a été démontré que la consommation quotidienne de flavonoïdes réduit significativement le risque de décès dû au cancer et aux maladies cardiovasculaires. L'effet positif des flavonoïdes a été observé auprès de tous les participants dans cette étude avec un effet croissant jusqu'à la consommation de 500 milligrammes de flavonoïdes par jour.

Ce n'est pas la première fois que l'effet positif des flavonoïdes sur le cancer et les maladies cardiovasculaires est démontré. Toutefois, c'est la première fois que l'effet est démontré dans le cadre d'une vaste étude de population.

L'étude ne précise pas pourquoi les flavonoïdes sont sains. D'autres études prouvent que ces substances peuvent réduire des facteurs à risque pour le développement du cancer tels que la division cellulaire des cellules cancéreuses, la tension artérielle élevée et l'inflammation.

L'effet positif des flavonoïdes a été observé auprès de tous les participants à l'étude et a augmenté jusqu'à une consommation de 500 milligrammes de flavonoïdes par jour. Boire une tasse de thé et manger une pomme, une orange, 100 grammes de bleuets et 100 grammes de brocoli, donnent une consommation de 500 milligrammes de flavonoïdes.

Deux groupes ont bénéficié de cet effet positif : les personnes qui buvaient deux boissons alcoolisées par jour et les fumeurs.

Conclusions

La consommation de flavonoïdes, c'est-à-dire de fruits et légumes, présente de nombreux avantages. Cependant, il y a deux points importants à souligner :

Les effets nocifs du tabagisme, par exemple, ne peuvent être compensés par le consommation de flavonoïdes. Vous avez encore plus d'avantages pour la santé en cessant de fumer qu'en consommant des flavonoïdes.

Pour certains, il peut être tentant de recourir à des suppléments pour s'assurer de couvrir la quantité de flavonoïdes. Cependant, cela n'est pas recommandé. Les flavonoïdes sont constitués naturellement de plus de 4 000 substances différentes, et on ne retrouve pas cette variation dans une pilule. De plus, aucune étude n'a démontré que les suppléments de flavonoïdes offrent le même effet bénéfique des flavonoïdes dans l'alimentation. En mangeant des fruits et des légumes, vous disposez d'une grande variété de minéraux, de vitamines et de fibres.

Suffisamment de raisons pour non seulement arrêter de fumer, mais également pour changer notre alimentation.

SOURCE