Une nouvelle piste pour rendre les cellules cancéreuses plus sensibles aux traitements

TraitementsMardi, 24 Juillet 2018

Des chercheurs belges, soutenus par la Fondation contre le Cancer, viennent de découvrir en laboratoire, un moyen de rendre les cellules cancéreuses plus sensibles aux traitements ! Cette approche innovante doit à présent être testée chez l’homme … mais elle offre dès à présent de nouveaux espoirs de traitements plus efficaces.

Source : Nature communication, 2018, 9 : 2500; Communiqué de presse KU Leuven

Commentaire de la Fondation contre la Cancer

Afin d’améliorer l’efficacité du traitement anticancéreux et réduire ses effets secondaires nocifs, on utilise de plus en plus des traitements ciblés ; il s’agit de médicaments qui ciblent une protéine anormale à l’intérieur des cellules cancéreuses et touchent le moins possible les cellules saines. 

L’un des défis majeurs, mais aussi l’une des principales limitations de ce type de thérapie ciblée, vient de la facilité avec laquelle les cellules cancéreuses parviennent à y échapper et à développer une résistance. Le traitement du mélanome (un cancer agressif de la peau) en est un excellent exemple. Après une réponse initiale favorable à un traitement ciblé, le cancer finit souvent par résister à la thérapie. 

L’équipe du professeur Johan Swinnen (KU Leuven) a découvert qu’une production accrue d’acides gras dans les cellules cancéreuses est notamment à l’origine de cette résistance. En bloquant cette production d’acides gras, les cellules cancéreuses restent sensibles à la thérapie ciblée. Le développement de ce nouveau concept pourra trouver des applications importantes qui devraient assurer un meilleur contrôle de plusieurs types de cancer. Les résultats préliminaires obtenus par les chercheurs sont déjà suffisamment enthousiasmants que pour envisager de tester cette approche chez l’homme.

Dossier à suivre avec grand intérêt !