WORLD CANCER RESEARCH DAY

mosaique chercheursVendredi, 24 Septembre 2021

La Fondation contre le Cancer fait avancer la recherche en cancerologie en finançant des mandats postdoctoraux

La recherche scientifique est le moyen le plus efficace de lutter contre le cancer. La Fondation contre le Cancer soutient la recherche fondamentale et clinique dans les différentes universités belges. Elle finance actuellement des mandats post-doctoraux pour un montant total de 6,3 millions d'euros.

La recherche fondamentale est la base des progrès à long terme dans la lutte contre le cancer, car elle permet de comprendre les mécanismes de développement et de propagation du cancer. La recherche clinique vise à améliorer le diagnostic, le traitement et la qualité de vie des personnes atteintes d'un cancer.

Les mandats postdoctoraux : des "lifechangers" pour les médecins-chercheurs et les personnes atteintes de cancer

À l'occasion du WORLD CANCER RESEARCH DAY, La Fondation contre le Cancer a à cœur de souligner à quel point l’octroi de mandats postdoctoraux  est un "lifechanger". Et ce, tant pour les médecins et les chercheurs qui peuvent, grâce à ce soutien,  poursuivre pleinement leurs recherches, que pour les personnes atteintes de cancer qui, grâce aux progrès réalisés, peuvent compter sur de meilleurs traitements et pronostics.

Les mandats postdoctoraux de la Fondation contre le Cancer sont une formule financière permettant aux médecins et aux chercheurs postdoctoraux de s'engager dans la recherche scientifique. Ces mandats sont de réels tremplins pour permettre de faire avancer la recherche.

Mandats  postdoctoraux cliniques

Les mandats postdoctoraux cliniques octroyés par la Fondation contre le Cancer sont une formule de soutien financier pour les médecins titulaires d’une thèse de doctorat qui travaillent en hôpital. Ils permettent aux bénéficiaires de disposer des moyens de combiner leurs activités cliniques et la recherche scientifique.

Grâce à cette opportunité, les médecins bénéficiaires peuvent consacrer 50% de leur temps aux soins des patients et 50 % à la recherche scientifique financée par la Fondation contre le Cancer. En combinant la recherche et le travail clinique, il est plus facile de poser les bonnes questions et donc d'améliorer les traitements. Le médecin-chercheur est un lien crucial et indispensable entre le laboratoire et le suivi du patient. La recherche translationelle comble le fossé entre la recherche fondamentale et la recherche clinique.

5 médecins-chercheurs, sélectionnés par le conseil scientifique de la Fondation contre le Cancer, se partagent un budget total de 1,5 million d'euros. Ils peuvent  consacrer ainsi la moitié de leur temps à la recherche contre le cancer pendant 5 ans.

Mandats postdoctoraux fondamentaux

La Fondation contre le Cancer consacre également 4,8 millions d'euros au financement de 12 mandats postdoctoraux à temps plein, destinés à de jeunes chercheurs (de 40 ans maximum lors de l’octroi). Grâce au soutien octroyé, ils peuvent se consacrer à plein temps à la recherche fondamentale en cancérologie pendant quatre ans. Ce mandat couvre leur salaire et sert de tremplin à leur carrière pour leur permettre d’obtenir ensuite un poste académique permanent au sein d’une université belge. Cela permet surtout aux meilleurs chercheurs de poursuivre leur carrière universitaire en Belgique et de ne pas partir à l'étranger ou dans l'industrie.   

" En finançant ces mandats, la Fondation contre le Cancer a une fonction de passerelle indéniable et est un précurseur ainsi qu'un leader dans le soutien à la recherche en cancérologie dans notre pays. Ces financements permettent à des médecins et des chercheurs excellentsd de mener des recherches innovantes et créatives au sein de leur université. En tant que médecin, chercheur et président de la Fondation contre le Cancer, je peux attester que cette démarche est extrêmement importante et qu'elle peut aider à mieux comprendre la situation, pour le bénéfice de nos patients".

Eric Van Cutsem, chef du département d'oncologie digestive de l'UZ et de la KU Leuven - Co-président de la Fondation contre le cancer.