Consommer des édulcorants n’augmente pas le risque de cancer

VRAI

EdulcorantPrès d’un Belge sur deux pense que les édulcorants font augmenter le risque de cancer. Ce n’est pourtant pas le cas.

Les édulcorants les plus répandus sont l’aspartame, l’acésulfame-K, le cylamate, la saccharine et le stévia.

Aucun effet cancérigène n’a jamais été établi pour l’aspartame ou le stévia, ni chez les animaux ni chez l’homme, même à fortes doses.

Par contre, un effet cancérigène a pu être constaté chez les animaux, dans le cas d’une consommation de très fortes doses d’acésulfame-K, de cyclamate et de saccharine. Pas d’inquiétude cependant, car la législation limite strictement l’utilisation et les quantités de ces édulcorants. Il serait quasi impossible pour un humain (du moins pour un adulte) de consommer des doses suffisamment importantes que pour être dangereuses.

Les enfants peuvent également consommer des édulcorants, mais uniquement en petites quantités. Comme ils ont un poids corporel plus faible, ils atteignent en effet bien plus rapidement la quantité journalière maximale. Mais la meilleure solution reste encore de les habituer dès le plus jeune âge à des boissons et des aliments moins sucrés, et à faire de l’eau la boisson de base.

En savoir plus ?

Témoignages

Après son cancer du sein, Maria s’est investie en tant que bénévole auprès de la Fondation contre le Cancer, plus précisément comme conseillère en beauté. Sa motivation principale : rendre à d’autres l’attention qu’elle avait elle-même reçu durant sa maladie. Lire la suite