Allaiter protège la maman du cancer du sein

VRAI

Les femmes qui allaitent leur bébé pendant une période prolongée auront moins de risque de développer un cancer du sein que des femmes qui n’allaitent pas. Plus longtemps une femme allaite, plus elle est protégée contre le cancer du sein.

Contre le cancer, les experts conseillent de pratiquer l’allaitement pendant au moins 1 an après chaque naissance.  Pour chaque période de 12 mois où vous allaitez, vous diminuez votre risque d’environ 4 %.

Une question d’hormones… mais pas que

Le mécanisme de l’effet protecteur de l’allaitement n’est pas complètement connu. Les effets bénéfiques peuvent s’expliquer par des modifications de la structure des seins et une exposition réduite à certaines hormones au cours de la vie chez la mère.

Un allaitement prolongé permet aussi de réduire la prise de poids à long terme et de retrouver plus rapidement le poids d’avant la grossesse. Or, le surpoids et l’obésité constituent également un risque de cancer du sein.

Et si je n’allaite pas ?

Certaines femmes ne souhaitent pas, ou n’ont pas la possibilité d’allaiter leur enfant (même pendant une plus courte période). Gardez en tête que ce conseil est une situation idéale pour faire diminuer votre risque de cancer du sein. Mais d’autres habitudes saines peuvent y contribuer également, comme limiter l’alcool ou ne pas fumer.

Découvrez plus de mythes et réalités à propos du cancer du sein 

Dernière adaptation le: 2/10/2018

Témoignages

Fried Ringoot est une des personnes les plus positives que nous connaissions. Lui et sa femme Anny partagent le récit de son cancer. Ils expliquent comment la maladie a profondément changé leur vie, et comment ils trouvent la force de poursuivre.Lire la suite