Consommer du soja augmente le risque de cancer du sein | Fondation contre le Cancer

Consommer du soja augmente le risque de cancer du sein

FAUX

On entend souvent dire que la consommation de soja chez les femmes atteintes d’un cancer du sein en favoriserait  le développement. Cette rumeur est fausse. En effet, des études ont clairement montré que la consommation de soja via l’alimentation n’augmente pas le risque de cancer du sein. Cette consommation ne pose pas problème non plus après un cancer du sein.

Pour les femmes atteintes d’un cancer du sein après leur ménopause, ou celles touchées par un cancer du sein non hormono-dépendant (récepteurs hormonaux négatifs), manger du soja ferait même baisser le risque d’un nouveau cancer tout en améliorant le pronostic. Enfin, la consommation de soja durant un cancer du sein hormono-dépendant (récepteurs hormonaux positifs) n’aurait aucune conséquence néfaste.

Attention aux compléments alimentaires

Une précision essentielle s’impose : les compléments alimentaires à base de soja sont pour leur part totalement déconseillés. Ils pourraient augmenter le risque de cancer du sein hormono-dépendant. 

Nos conseils :

  • Consommez 1 à 2 produits à base de soja par jour (effets positifs uniquement, et aucun danger de surdosage)
  • Remplacez régulièrement la viande (préparée ou non) et la charcuterie par des alternatives végétariennes à base de soja (tofu, tempeh). Vous en trouvez sous différentes formes : hamburger, cubes, « haché », etc.
  • Remplacez le bouillon habituel par du miso (bouillon de soja) dans vos préparations telles que soupes, etc.
  • Envie d’un en-cas ? Consommez des boissons, yoghurts ou autres préparations à base de soja. Vous pouvez aussi trouver des ‘edamames’ (jeunes fèves de soja) dans le rayon « nature » de certains magasins, sous forme de snacks.
  • L’appellation « germes de soja » prête à confusion. En réalité, il s’agit de germes de fèves Mung et non de soja. Les « germes de soja » n’ont pas les mêmes propriétés que les  (dérivés des) fèves de soja.

Découvrez plus de mythes et réalités à propos du cancer du sein 

Dernière adaptation le: 2/10/2018

Témoignages

Legaat
Jacqueline a les yeux rieurs et respire la joie de vivre. Malgré les épreuves qu’elle a rencontrées, elle transmet un message positif dès qu’on franchit la porte de son appartement à Bruxelles, où elle a emménagé avec son mari en 1971. Ils n’ont pas eu d’enfants. Ensemble, ils ont beaucoup voyagé et elle a pu à ses côtés profiter de la vie et découvrir le monde. Mais à chaque départ en voyage avec son mari, elle pensait à laisser un message sur la table du salon, pour indiquer à qui leurs biens devaient être légués, au cas où il leur arriverait quelque chose...Lire la suite