Protection UV : tous les conseils | Fondation contre le Cancer

Protection UV : tous les conseils

Chaque coup de soleil cause à ta peau des dégâts irréversibles

Tu n’y as peut-être jamais pensé, mais le bronzage est le signe que ta peau a activé ses mécanismes de défense. Produire de la mélanine est sa stratégie pour se protéger des effets nocifs des UV. Un coup de soleil, c’est le signe que cette défense a échoué et que les dégâts sont faits. Et les conséquences sont plus importantes que de devoir dormir une nuit sur le ventre. L’élasticité de ta peau diminue et le risque de cancer de la peau augmente.

Seuls quelques coups de soleil pendant ta jeunesse suffisent à faire augmenter sérieusement le risque de développer un mélanome (un cancer de la peau). Tout ça pour être un peu bronzé(e). 

La bronzette pour les nuls !

1. Mets-toi à l’ombre !

OK, ce n’est pas un message très populaire. Mais la meilleure façon de profiter du soleil, c’est avec modération. Naturellement, tu veux profiter de chaque rayon de soleil, comme tout le monde. Les belles journées ensoleillées sont si rares. Mais fais une faveur à ta peau (et à toi-même) et déplace de temps en temps ta serviette ou ta couverture de pique-nique à l’ombre. C’est le seul moyen d’être sûr(e) que tu ne fatigues pas ta pauvre peau.

Essaie surtout de rester à l’ombre entre 12h et 15h (heure d’été). C‘est juste après midi que la couche d’ozone est la moins épaisse entre toi et le soleil, et est donc moins efficace pour absorber les attaques des rayons UV. 

2. Les fringues, c’est pas un luxe

Ça fait des mois que tu t’y prépares. Pendant tout ce fichu hiver, tu n’as mangé que des salades et passé tout ton temps libre en salle de fitness. « Tadaaaaa! » Cet été, tu peux sortir sans complexe en minijupe ou short et petit top.

Mais à moins que tu ne souhaites te balader très bientôt avec une peau toute ridée, nous te conseillons tout de même de te couvrir un peu. Pas par pudeur, mais parce que ta peau aussi mérite un peu de répit. Te balader quelques heures au soleil sans protection, c’est en effet l’abîmer de façon irréversible. Cela se verra cette année à ta peau toute rouge... et l’année prochaine à ta première ride ! Heureusement, il y a suffisamment de marques et de lignes de vêtements sympas qui mettent en valeur ton visage et protègent suffisamment ta peau.

3. Double dose de crème

Aucune crème solaire ne protège à 100 %. Mets-en donc comme certaines mettent du fond de teint : à la truelle. Mieux vaut trop que trop peu. Toutes les deux heures, et juste après avoir nagé ou transpiré.

4. Oublie le banc solaire

Etre bronzé, c’est in. Tu as envie d’éblouir tes amis... mais pas par la blancheur de ta peau. C’est pourquoi tu passes par la case banc solaire avant l’été? Une fois de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal, non ? Et bien si ! Ne te laisse pas avoir : à chaque fois que tu utilises un banc solaire, ta peau s’abîme de façon définitive. Et ça ne cause pas seulement des rides, mais augmente aussi fortement ton risque de développer un cancer de la peau. Est-ce qu’être bronzé en vaut vraiment la peine ?

Les rayons UV du banc solaire sont en effet minimum 6 fois plus intenses que ceux émis par le soleil à midi sous les Tropiques. C’est beaucoup ! Ça fait du banc solaire un finaliste dans la catégorie des « choses qui donnent le cancer », à côté de l’amiante et de la cigarette. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est interdit aux moins de 18 ans. 

5. Comment réagit ton type de peau au soleil ?
 

Après un coup de soleil, tout le monde devient rouge écrevisse. Mais certains rougissent plus rapidement que d’autres. Il est donc important que tu saches comment ta peau réagit au soleil. A moins que tu apprécies passer tes soirées d’été rouge comme une tomate, à éplucher ta peau qui pèle. Chacun son truc...

Ton phototype (type de peau) définit la façon dont ta peau réagit au soleil. Les phototypes 1, 2 et 3 sont les plus sensibles aux rayons ultraviolets. La plupart des Belges sont de phototype 2 et ont donc rapidement des coups de soleil. Détermine ton type de peau en fonction de tes caractéristiques physiques, et découvre combien de temps tu peux rester au soleil sans protection.

Quel est ton type de peau ?  Fais le test

6. Observe régulièrement ton corps

Même si tu étais accro aux jeux vidéos et que tu passais ta vie à l’intérieur, impossible de te protéger à 100 % du cancer de la peau. Le risque de cancer de la peau, même minime, est toujours présent. Il est donc important que tu apprennes à connaître ta peau pour remarquer à temps un éventuel changement.

L’important est de rechercher les mélanomes. Ces cellules pigmentaires attrapent la folie des grandeurs et commencent à se multiplier de façon incontrôlée. C’est ainsi que naît un cancer de la peau. Ce mélanome se développe généralement à partir d’une tache pigmentée existante comme une tache de naissance ou un grain de beauté. Ces taches en elles-mêmes sont tout à fait inoffensives. Mais si elles changent de couleur, de forme, d’épaisseur ou de taille, ou si elles commencent à démanger, à s’infecter ou à saigner, cela peut être le signe d’un cancer de la peau.

De combien de soleil avons-nous besoin ?

Nous avons tous besoin du soleil afin de produire de la vitamine D. C’est une vitamine très importante, notamment pour avoir des os solides. Le seul moyen de connaître ton taux de vitamine D est de le doser dans le sang. Parles-en avec ton médecin. Voici quelques conseils généraux :

  • Une exposition des mains et du visage au soleil de 30 min/jour maximum suffit dans la plupart des cas.
  • Profite du soleil de façon raisonnable. Evite les coups de soleil et garde en mémoire les conseils de protection solaire.
  • Suis les conseils du médecin en cas de carence en vitamine D pour voir comment y remédier. On recommande souvent de manière systématique des suppléments de vitamine D aux enfants.
  • Les bancs solaires ne sont pas une solution pour la vitamine D car les rayons émis ne sont pas efficaces pour en produire. Par contre, ils augmentent grandement le risque de cancer de la peau.

Quand dois-je me protéger ?

En connaissant ton type de peau et l’index UV, tu peux déterminer quand et comment te protéger. Voici un petit schéma pour t'y aider.

Légende :

  • Vert : Risque faible, pas de protection nécessaire.
  • Jaune : Risque modéré, fais attention entre 12 et 15 h, et ne reste pas trop longtemps au soleil sans protection.
  • Orange : Risque élevé, couvre-toi et reste à l’ombre entre 12 et 15h. Utilise une crème solaire d’indice de protection solaire (SPF) 15 minimum pour toi-même, et 30 pour les enfants.
  • Rouge : Risque très élevé, couvre-toi et reste obligatoirement à l’ombre entre 12 et 15h. Utilise une crème solaire à SPF élevé.

Dernière adaptation le: 4/07/2017

Témoignages

Van Weynbergh Gaelle
l'amour et l'amitié il n'y a rien de plus beau et de plus fort dans toutes les épreuves de la vie quelles soit bonnes ou mauvaisesLire la suite