Chercheur à la Une | Pr. Karin Vanderkerken | Fondation contre le Cancer

Chercheur à la Une | Pr. Karin Vanderkerken

Le professeur Vanderkerken et son équipe cherchent des traitements plus efficaces contre le myélome multiple, un cancer du sang. Ces nouvelles thérapies pourraient s'avérer vitales, car aujourd'hui de nombreux patients rechutent après le premier traitement.

Nom : Karin Vanderkerken
Formation : Docteur en médecine
Profession : Professeur et chercheur
Etablissement : Faculté de médecine de la VUB, département hématologie et immunologie
Type de recherche : Fondamentale

Le myélome multiple

Le myélome multiple, aussi appelé maladie de Kahler, est un cancer du sang qui s'accompagne d'une prolifération incontrôlée de certains globules blancs (appelés plasmocytes) dans la moelle osseuse.

On diagnostique un peu plus de 1000 nouveaux cas de myélome multiple chaque année en Belgique. Il s’agit du deuxième cancer du sang le plus fréquent dans notre pays.

Eviter de nombreuses rechutes

Malgré les récentes découvertes et une espérance de vie prolongée, la plupart des patients rechutent après le premier traitement. Il est en effet possible que, malgré les traitements actuels, certaines cellules cancéreuses persistent dans la moelle osseuse. Avec le temps, elles recommencent à se développer et deviennent résistantes aux traitements classiques. 

L'équipe du professeur Vanderkerken veut donc développer de nouvelles thérapies contre ces cellules résiduelles. Leur défi consiste à rendre ce cancer chronique, c’est-à-dire à le maintenir sous contrôle en freinant ou en arrêtant son évolution grâce à de nouveaux traitements.

Le soutien de la Fondation contre le Cancer

Ce projet de recherche a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets 2012 de la Fondation contre le Cancer. Il bénéficie d’un soutien de 202 500 euros répartis sur une période de 3 ans.