Voyager lors d'un cancer : préparer son voyage

En préparant votre voyage, pensez à emporter vos médicaments.
Informez vos compagnons de voyage de votre situation médicale et de vos besoins (par ex. ce que vous pouvez manger ou pas, les soins nécessaires...). Il sera plus confortable pour vous comme pour vos compagnons de route de pouvoir partager vos inquiétudes au sujet des traitements. Sans une communication transparente, les personnes peuvent se poser des questions et, souvent, l'imaginaire est plus sombre que la réalité.

Quelques conseils pratiques 

  • Demandez tout d’abord à votre médecin généraliste si vous êtes en état de voyager.
  • Avant de partir, renseignez-vous sur le centre médical (ou l’hôpital) le plus proche de votre destination où vous pourrez recevoir des soins médicaux au besoin. 
    Demandez conseil à votre oncologue. 
  • Prévenez toujours votre mutualité et le médecin-conseil afin d’obtenir l’autorisation de voyager. 
  • Demandez à temps votre carte européenne d’assurance maladie. Elle vous permet de recevoir des soins médicaux en cas d’urgence dans toute l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège, Islande, Suisse, Lichtenstein et Australie. 
  • Voyez avec votre médecin si vous devez emporter des médicaments particuliers ou si vos traitements sont accessibles sur votre lieu de villégiature.
  • En cas de voyage en avion, prenez des dispositions pour recevoir une aide à votre arrivée et éviter ainsi la fatigue de kilomètres de couloirs…
  • Si vous devez prendre des traitements à heures fixes, tenez compte du décalage horaire.
  • Si vous devez prendre l’avion, sachez que vous pouvez emporter, dans votre bagage à main, les médicaments et les compléments alimentaires nécessaires pendant la durée du vol. Il vous faut pour cela être en possession d’une attestation de nécessité délivrée par votre médecin.
    Renseignez-vous auprès de votre agent de voyage. 

Quelques organismes qui proposent des formules de vacances adaptées 

La Croix Rouge

La maison de répit de Bruxelles-Capitale
Maison où des professionnels et des bénévoles prennent momentanément le relais dans la prise en charge globale de l’enfant malade. Cela donne l’occasion aux proches de l’enfant, ou aux professionnels de terrain, de souffler un peu.

La Villa Rozenrood
Résidence de soins pour les enfants malades, leur famille et leurs proches. Elle offre repos, ressourcement, détente et soutien.

Le Château Cousin
Maison d’accueil, de détente, de repos et de ressourcement pour des familles éprouvées par la maladie d’un enfant souffrant d’une pathologie lourde ou chronique.
Attention: aucun encadrement médical n’est prévu.

La mutualité
Certaines mutualités

  • organisent des séjours de vacances pour enfants et adultes malades
  • proposent des séjours en centres d’accueil ou de repos.

Renseignez-vous auprès de votre mutualité.

Témoignages

Tom, le mari de Sophie, a eu un cancer et l’a vaincu. 3 ans et demi plus tard, tout est sous contrôle et, pour la première fois, le couple ose à nouveau rêver. D’un avenir, d’une grande rénovation et de continuer à développer le magasin de vélo de Tom. Malgré des premiers contacts positifs, contracter une assurance solde restant dû se révèle tout à fait impossible. Même s’il n’y a plus de trace du cancer. Même en payant une prime supplémentaire. « Comme si le cancer devait nous hanter toute notre vie. »Lire la suite